“Sống”, retour aux racines à travers les souvenirs d’un temps de guerre

La Maison d’Édition Kim Dông a récemment publié le l’œuvre “Sống” (Vivre) de Hai Anh, une Française d’origine vietnamienne, et de la peintre française Pauline Guitton.

Hai Anh (droite) et Pauline Guitton dédicacent leur ouvrage à des lecteurs en France. Photo: tuoitre.vn
Hai Anh (droite) et Pauline Guitton dédicacent leur ouvrage à des lecteurs en France. Photo: tuoitre.vn

Hanoi, 3 juin (VNA) – La Maison d’Édition Kim Dông a récemment publié le l’œuvre “Sống” (Vivre) de Hai Anh, une Française d’origine vietnamienne, et de la peintre française Pauline Guitton.

hai anh tuoitre.vn.JPG
Hai Anh (droite) et Pauline Guitton dédicacent leur ouvrage à des lecteurs en France. Photo: tuoitre

L’œuvre littéraire exprime un amour pour le Vietnam, avec les paroles romantiques de Hai Anh et les illustrations de Pauline Guitton. Les deux amies offrent aux lecteurs des moments inoubliables sur les cultures vietnamienne et française.

“Sống” réunit des histoires racontées par la réalisatrice Viêt Linh, mère de Hai Anh, à sa fille, tirées de ses souvenirs de travail dans la zone de résistance anti -américaine pendant la période 1969-1975. Durant ses sept années de travail là-bas, Linh, son père, et ses coéquipiers réalisèrent des films avec passion malgré les bombardements des avions ennemis.

Via les illustrations vivantes de Pauline Guitton, “Sống”, dévoile une période historique des Vietnamiens. Elle met en valeur les relations entre mère et enfant, guerre et paix, peuple et intégration… L’œuvre sert de trait d’union entre le passé et le présent, et relie les cultures vietnamienne et française.

“Sống” contribue à faire revivre une époque mémorable du Vietnam, mettant en relief la relation entre la mère, qui s’est installée en France, et sa fille et le souhait d’une jeune Vietnamienne née à l’étranger de retrouver ses racines.

Née en 1993, Pauline Guitton a fait ses études supérieures à l’Université des Beaux-Arts de Caen, puis est venue vivre au Vietnam où elle a rencontré Hai Anh. Pendant une année au Vietnam, elle a pu découvrir la culture locale avant de la faire revivre dans l’œuvre “Sống”.

Sống.jpg
Couverture de “Sống” (Vivre) de Hai Anh et Pauline Guitton. Photo: VNP

Hai Anh a choisi Pauline Guitton pour illustrer son livre en raison de sa sensibilité et de sa créativité. “J’ai rencontré Pauline à l’âge de 10 ans et je ne cesse depuis d’admirer ses dessins”, a-t-elle dit.

Lors d’une rencontre organisée à Hanoi, la réalisatrice Viêt Linh a parlé des auteurs et des personnages du livre qui est la première œuvre illustrée de Hai Anh, et qui relie de façon excellente l’amitié et la culture du Vietnam et de la France.

“Sống” a été publié pour la première fois en France en 2023 et a connu un grand succès avec 8.000 exemplaires vendus. L’œuvre a bénéficié des aides du Fonds d’assistance aux éditions des œuvres excellentes francophones - La Scam.

Début 2024, dépassant plusieurs œuvres francophones illustrées, “Sống” a gagné le Prix du Jury œcuménique de la BD 2024. – VNP/VNA

source

Voir plus