Hanoi (VNA) – L’UNESCO, en collaboration avec le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, a publié mercredi 23 mai son Rapport mondial 2018 "Re-penser les politiques culturelles : la créativité au cœur du développement".

Le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Vuong Duy Biên, lors de la cérémonie de publication du Rapport mondial 2018 de l’UNESCO. Photo : VNA

Le Rapport mondial analyse l’impact des politiques et mesures les plus récentes prises à travers le monde, pour mettre en œuvre la Convention 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, désormais ratifiée par 146 parties, dont l’Union européenne.

Cette Convention constitue un des efforts visant à mettre en œuvre l’engagement à promouvoir la diversité énoncée dans la Charte de l’UNESCO, a déclaré le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Vuong Duy Biên, en ouverture de la cérémonie de lancement du rapport.

Aussitôt que le Vietnam a officiellement ratifié la Convention en 2007, le gouvernement vietnamien a chargé le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme de servir comme point focal national pour la participation à ce traité.

Le Vietnam a parachevé dans les temps impartis son Rapport périodique quadriennal (2012-2015) sur la mise en œuvre de la Convention avec le soutien de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), a fait savoir le vice-ministre Vuong Duy Biên.

Sur la base des Rapports périodiques quadriennaux des pays parties à la convention, l’UNESCO a achevé le Rapport mondial 2018 afin d’évaluer l’impact de la quasi-totalité des politiques et mesures promulguées en vue de la mise en œuvre de la convention, a-t-il indiqué.

Le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft, lors de la cérémonie de publication du Rapport mondial 2018 de l’UNESCO. Photo : VNA

Ce rapport fait un état des lieux, quatre ans après une première parution, des politiques culturelles du monde. Il évalue donc, dans le cadre des objectifs de développement durable d’ici à 2030, les progrès établis et les points à améliorer suite à l’établissement de la Convention dans les pays signataires.

Il examine comment la Convention a inspiré des changements politiques et sociaux aux niveaux mondial et national et rassemble des données nouvelles pour éclairer l’élaboration des politiques culturelles et placer la créativité au cœur du développement.

Le Rapport mondial 2018 de l’UNESCO publié aujourd’hui est vu comme une carte aux trésors, un guide culturel permettant l’exploitation de la force et de l’énergie de l’industrie culturelle au service du développement durable, selon le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft.

J’espère que les analyses de ce rapport permettront au Vietnam de bien comprendre ses résultats et de dresser de nouveaux plans du pour le secteur des services culturels, a-t-il assuré. – VNA