Dialogue politique sur la garantie du droit des enfants d'être protégés de toutes formes de discrimination, le 7 novembre à Hanoï. Photo: qdnd

Hanoï (VNA) – Un dialogue politique sur la garantie du droit des enfants d'être protégés de toutes formes de discrimination a été organisé mercredi à Hanoï par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, l’Institut de gestion et de développement durable (MSD) et l’organisation Save the Children.

Ce dialogue visait à sensibiliser les enfants, leurs parents et enseignants, les journalistes, les cadres et fonctionnaires des organes et organisations chargés de la protection des enfants au droit des enfants d’être protégés de la discrimination. Il avait également pour objet de lancer et discuter des initiatives et mesures pour améliorer les politiques sur la promotion des droits des enfants et leur application.

« Une étude sur les perceptions des enfants concernant la discrimination réalisée par le MSD en 2018 indique que le manque de confiance en les enfants, l'absence de partage et de soutien des enfants à la maison, à l'école et dans la société sont des facteurs entraînant la discrimination à l’égard des enfants. C'est aussi pourquoi la plupart des enfants choisissent de se taire lorsqu'ils sont victimes de discriminations », a déclaré Nguyen Phuong Linh, directrice du MSD.

Plusieurs participants ont indiqué que les enfants sans-abri, les enfants infectés par le VIH, handicapés ou LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenre) faisaient également face aux actes de discrimination au sein de la famille et de la société.

Vuong Khai Phong, expert en questions liées aux LGBT, a suggéré l’introduction de ces questions dans les programmes d’éducation formelle ou extrascolaire afin d’améliorer la conscience des enseignants, parents et élèves sur la lutte contre la discrimination à l’égard de ces personnes. -VNA