Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a assisté mardi soir 3 avril à un programme d’échange intitulé “Œuvrer ensemble pour surmonter les conséquences des bombes et mines laissées par la guerre”.

La guerre a été terminée il y a des dizaines d’années, mais les bombes et mines laissent toujours des impacts considérables sur la santé humaine et l’environnement, a souligné le chef du gouvernement, aussi président du Comité de pilotage national chargé du règlement des conséquences des bombes et mines. De nombreuses personnes doivent encore subir le décès de leurs proches ou d’une partie du corps. Les conséquences des bombes et mines freinent le développement socio-économique et aussi l’objectif de développement durable du pays.

Ces dernières années, le Parti et l’Etat prêtent toujours une grande attention aux victimes des bombes et mines en promulguant des politiques spécifiques en leur faveur, a-t-il indiqué. Nguyen Xuan Phuc a demandé aux services compétents de mobiliser au maximum les ressources disponibles pour remédier aux conséquences de ces engins explosifs laissés par la guerre et d’améliorer la vie de leurs victimes.

Il a aussi demandé une coopération étroite avec des organisations internationales pour profiter de leurs ressources et le renforcement de la communication sur la prévention et la lutte contre les conséquences des bombes et mines, les effets nuisibles de l’agent orange.

Auparavant, le Premier ministre avait assisté à une cérémonie au cours de laquelle a été rendue publique la décision de fondation du Comité en charge de la gestion des conséquences des bombes et mines (Comité 701). Il a aussi assisté au lancement du programme d’envoi de SMS en faveur du Fonds d’assistance à la gestion des conséquences des bombes et mines du Vietnam. - VNA