Opportunités et défis du Vietnam dans la vente des crédits de carbone forestier

Plus de trois ans après de la signature de l'accord de paiement de réductions d'émissions (ERPA) du Centre septentrional d’un montant total de 1 200 milliards de dongs (51,5 millions de dollars), Quang Binh est la première localité à recevoir un montant de plus de 82 milliards de dongs.
Opportunités et défis du Vietnam dans la vente des crédits de carbone forestier ảnh 1Photo: VNA
Hanoï (VNA) - Plus de trois ans après de la signature de l'accord de paiement de réductions d'émissions (ERPA) du Centre septentrional d’un montant total de 1 200 milliards de dongs (51,5 millions de dollars), Quang Binh est la première localité à recevoir un montant de plus de 82 milliards de dongs.
Il est nécessaire encore de mécanismes et politiques pour garantir la mise en œuvre à grande échelle des engagements en matière de réduction des émissions.
Selon le directeur du service provincial de l’Agriculture et du Développement rural, Mai Van Ninh, Quang Binh a transféré plus de 2,4 millions de tonnes de CO2 et recevra environ 235 milliards de dongs entre 2023 et 2025. En 2023, Quang Binh a reçu plus de 82 milliards de dongs grâce à la vente de crédits carbones.
Sur ce total, 80 milliards de dongs seront distribués aux individus, foyers, unités et organisations chargés de la gestion, de la protection et du développement des forêts tandis que 2,4 milliards restants seront consacrés au Fonds de protection et de développement des forêts de la province de Quang Binh.
Cette somme revêt une signification importante, contribuant à la sensibilisation des gens à la protection des forêts, a déclaré le responsable local.
L’ERPA du Centre septentrionale a été signé le 20 octobre 2020 entre le ministère de l'Agriculture et du Développement rural et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), administrateur du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF).
Parmi les localités participant à l'ERPA, Nghe An est la localité possédant la plus grande superficie forestière avec plus d'un million d'hectares, apportant un grand potentiel d'exploitation des crédits carbones.
Le directeur du Fonds de protection et de développement de la forêt de Nghe An, Nguyen Khac Lam a déclaré que le commerce des crédits carbone était actuellement un nouveau domaine. Il est nécessaire de mécanismes et politiques pour promouvoir l’accès à ce marché potentiel, a-t-il indiqué.
Selon le directeur du Centre de soutien à la réponse au changement climatique, Vu Trung Kien, les prix des crédits du Mécanisme de développement propre (MDP) et les prix des crédits carbones dans les industries fluctuent considérablement.
Le secteur de l'élevage du Vietnam a vendu des crédits à 2 dollars le tonne de CO2, le Projet REDD dans six provinces du Centre septentrional à 5 dollars. D’autres projets visant à protéger les forêts, à créer des moyens de subsistance pour les populations et à accroître la biodiversité, ont venu à 17 dollars le crédit et certains projets d'énergie solaire ont vendu un certificat REC ou I-REC à des prix allant de 0,5 à 2 dollars.
Si les crédits carbones du Vietnam répondent aux normes mondiales et leur position peut être améliorée, leur prix de vente sur le marché international pourra augmenter, a déclaré Vu Trung Kien. -VNA

Voir plus