Hanoï (VNA) –  La Police d’investigation du ministère de la Sécurité politique a achevé ses enquêtes et transmis les documents au Parquet populaire suprême, demandant de mettre en examen l’accusé Truong Duy Nhat (55 ans, ancien journaliste) pour « abus de position et de pouvoir dans le cadre d'une mission publique", qui a des relations avec Phan Van Anh Vu (alias Vu Nhom).

Selon l’enquête, en 2003, Truong Duy Nhat, en tant que chef du Bureau de représentation du Journal Dai Doan Ket au Centre, implanté dans la ville de Da Nang, a profité de la mission confiée et signé trois documents adressés au Comité populaire municipal de Da Nang pour demander l’achat de maison publique pour situer le siège de ce journal.

Après avoir reçu l’acceptation de l’autorité de Da Nang, Truong Duy Nhat a laissé à Phan Van Anh Vu (directeur des sociétés actions de construction Bac Nam 79 et Nova Bac Nam 79), au nom du Journal Dai Doan Ket, à payer, à signer un contrat, à transmettre la maison et le lot de terrains à 82 rue Tran Quoc Toan aux sociétés 79. Le 23 novembre 2004, Truong Duy Nhat a signé un contrat d’aliéner la maison et le lot de terrains aux sociétés 79. Depuis 2006, la maison et le lot de terrains sont à la disposition de la famille de Phan Van Anh Vu.

Selon la police d’investigation, cet acte de Truong Duy Nhat a causé une perte de 300 millions de dongs (juillet 2004) et de plus de 13 milliards dongs au moment de découverte de cette affaire illégale (avril 2018).

Pour rappel, Phan Van Anh Vu, avait écopé de 15 ans d’emprisonnement pour « abus de pouvoir et de fonction dans l'exercice d’une mission publique». Il avait profité du nom du ministère de la Sécurité publique pour proposer aux ministères, secteurs et autorités locales de louer des terrains et de transférer d'une manière contraire aux dispositions légales, des droits d'utilisation des terrains et des projets immobiliers implantés sur des milliers de m² à Da Nang et à Ho Chi Minh-Ville. -VNA