L’Hôpital ophtalmologique Hanoï 2 met en place des actions pour la protection des yeux des patients diabétiques. Photo: VMHN/CVN
 
Hanoï (VNA) - La Fédération internationale du diabète (FID) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont choisi le 14 novembre comme Journée mondiale du diabète pour sensibiliser le monde au diabète et à ses complications. En écho de cette journée, l’Hôpital ophtalmologique Hanoï 2 lance un Mois d’actions pour protéger la vue des diabétiques.

Selon les estimations de l'OMS, plus de 346 millions de personnes dans le monde sont atteintes de diabète. D'ici 2030, ce nombre devrait probablement doubler si aucune intervention n'est mise en place.

Le Vietnam fait partie des dix pays ayant le taux de diabète le plus élevé au monde (5,7%), soit environ 5,4 millions de personnes. Parmi ceux-ci, 69,9% ignorent  leur maladie et 85% d'entre eux ne sont diagnostiqués que lors de complications graves aux organes importants  tels que  cœur,  yeux, cerveau et reins. En particulier, très peu de personnes savent que le diabète est l’une des causes de la cécité.

Le diabète entraîne de graves complications oculaires, telles que la rétinopathie diabétique, la cataracte, le glaucome, etc. La rétinopathie diabétique, lésion rétinienne est la plus fréquente de ces pathologies. C’est la principale cause de cécité dans les pays développés et elle occupe une part croissante des causes de cécité dans notre pays.

Le taux des personnes atteintes  de lésion rétinienne chez les diabétiques de type II non insulino-dépendants est de 20% (plus fréquent chez les personnes âgées); chez ceux insulino-dépendant (type I) est de 40% (plus fréquent chez les jeunes). Par ailleurs, d'autres complications oculaires chez les patients diabétiques de type I sont également plus courantes. Outre le taux élevé des complications, ce type de diabète présente  un risque de complications oculaires plus important que celui de type II.

Des actions visibles

Dans le cadre de la Journée mondiale du diabète (le 14 novembre), l'Hôpital ophtalmologique Hanoï 2 a choisi le mois de novembre 2018 comme mois d’actions de protection de la vue pour les patients diabétiques avec le titre "Un coup de main aux yeux brillants et sains pour les patients diabétiques".

Cet hôpital a aussi participé le 28 octobre dernier au programme "Nutrition-diabètes-2018" au Centre de santé de l’arrondissement de Hà Dông (Hanoï). Ce programme était organisé par l'Association des éducateurs du diabète au Vietnam et la revue Diabète. L’hôpital y a offert un dépistage gratuit à près de 250 patients diabétiques, avec un taux de détection de la maladie de plus de 90%. 

Créé en avril 2017, l’Hôpital ophtalmologique Hanoï 2, situé  72 rue Nguyên Chi Thanh, dans le district de Dông Da (Hanoï), est le premier hôpital au Vietnam à avoir investi dans le modèle de partenariat public-privé dans le domaine de l'ophtalmologie. Il est le fruit d’une coopération entre l’Hôpital  ophtalmologique de Hanoï - un établissement de premier rang à Hanoï dans l’ophtalmologie - et la compagnie par actions  Tasco, avec un capital d’investissement total de près de 200 milliards de dôngs.

Occupant environ 3.200 m², cet hôpital qui dispose d'une équipe d'excellents médecins, est doté du système d'équipement médical numérique le plus sophistiqué et couvre toutes les spécialités ophtalmologiques, dont la tomographie par cohérence optique (OCT) utilisé pour le diagnostic et l’évaluation  des maladies rétiniennes, du glaucome, de la cataracte; l’angiographie au vert d’indocyanine (ICG). Jusqu'à présent, l'hôpital a traité environ 20.000 patients  dont plus de 3.500 avec intervention chirurgicale (300 cas de Lasik, près de 2 000 cas de cataracte).-CVN/VNA