Le colloque portait sur les efforts de la JICA dans le dialogue de coopération agricole vietnamo-japonais. Photo : http://kinhtedothi.vn

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - La JICA a organisé le 26 janvier à Hô Chi Minh-Ville un colloque intitulé «Les efforts de la JICA dans le dialogue de coopération agricole vietnamo-japonaise : promouvoir les investissements privés afin de développer les chaînes de valeur alimentaires».

Le colloque a eu lieu à l’occasion du cinquième Festival Japon-Vietnam qui se déroulait à Hô Chi Minh-Ville du 26 au 28 janvier. Une bonne occasion de se rencontrer pour les responsables gouvernementaux en matière d’agriculture ainsi que pour les entreprises, les associations et les individus qui se lancent dans ce domaine.

Actuellement, la JICA est un partenaire actif des localités vietnamiennes dans de nombreux projets de développement agricole.

La JICA est en train d’aider la province de Nghê An à préparer un plan d’aménagement global du développement de l’agriculture et un plan d’action visant à concevoir les chaînes de valeurs alimentaires à travers la création d’un forum du marché agricole en tant que plate-forme de marketing.

Dans le cadre de leur coopération, les deux parties ont mis en œuvre de nombreux projets à fort impact socio-économique, y compris le projet de culture de gingembres jaunes dans le district de Ky Son, le projet de théiculture dans le district de Anh Son, le projet d’élevage de poulets dans le district de Thanh Chuong et le projet de culture de pamplemousses de Quang Tiên, entre autres. Leurs produits sont exportés vers le marché japonais.

À Lâm Dông, les autorités provinciales ont collaboré avec la JICA et l’Académie des sciences sociales du Vietnam pour réaliser un projet dont le but était de faire de Lâm Dông un grand centre agricole de l’Asie du Sud-Est. Le projet s’est basé sur une approche multidisciplinaire et huit étapes stratégiques clés dont l’accent est mis sur la création des zones de production et de transformation des fruits et des légumes de haute qualité satisfaisant les exigences des marchés internationaux dont le marché japonais.

"De tels modèles de coopération entre le Japon et les localités vietnamiennes dans l’agriculture revêtent une signification importante", a indiqué Lêu Vu Diêu, vice-président de l’Association des agriculteurs vietnamiens. Il a souhaité que la JICA continue ses assistances tant techniques que financières auprès du secteur agricole vietnamien. -NDEL/VNA