Le Vietnam s'inquiète de la situation compliquée en Bosnie-Herzégovine

Lors d’un débat tenu le 3 novembre, les pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) ont exprimé leur inquiétude face aux défis auxquels la Bosnie-Herzégovine est confrontée dans la promot
Le Vietnam s'inquiète de la situation compliquée en Bosnie-Herzégovine ảnh 1L’ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU. Photo : VNA

Hanoï (VNA) - Lors d'un débat  tenu le 3 novembre, les pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) ont exprimé leur inquiétude face aux défis auxquels la Bosnie-Herzégovine est confrontée dans la promotion d'une solution politique et la mise en œuvre de l'Accord de Dayton de 1995.

S'exprimant lors de la réunion, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a partagé ses inquiétudes quant à la situation compliquée qui se déroule en Bosnie-Herzégovine, notamment aux tensions entre les communautés. Le manque de confiance, de dialogue, et de réconciliation risque de causer des défis majeurs et durables.

Dans ce contexte, il est nécessaire de respecter les intérêts et les souhaits du peuple, pour la stabilité politique et le développement socio-économique de la Bosnie-Herzégovine ainsi que de la région, a déclaré l'ambassadeur Pham Hai Anh.

Le diplomate vietnamien a également appelé les parties prenantes en Bosnie-Herzégovine à faire des efforts pour surmonter les divergences, instaurer la confiance, promouvoir la paix et la réconciliation et le dialogue au profit du peuple, et a souligné la nécessité de respecter l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Bosnie-Herzégovine avec le soutien du CSNU, de la communauté internationale et des organisations internationales.

Le Conseil de sécurité a affirmé son soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Bosnie-Herzégovine.

Avant ce débat semestriel, le CSNU a autorisé par la résolution 2604 adoptée à l'unanimité, la reconduction pour une nouvelle période de 12 mois de l'opération militaire de l'Union européenne en Bosnie-et-Herzégovine (EUFOR ALTHEA) pour aider à maintenir la paix et la sécurité dans ce pays. -VNA

Voir plus