La ministre vietnamienne de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien. Photo : VNA

New York (VNA) - La ministre vietnamienne de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien, s'est engagée à éradiquer la tuberculose au Vietnam d'ici  2030 lors de la réunion de haut niveau sur la tuberculose, organisée en marge de la 73e session de l'Assemblée général de l’ONU à New York.

Le Comité central du Parti communiste vietnamien a publié une résolution visant à éradiquer la tuberculose d'ici 2030 tandis que le gouvernement vietnamien a mis en place une Stratégie nationale de lutte contre la tuberculose, a indiqué Nguyen Thi Kim Tien.

Au nom du gouvernement vietnamien, la ministre s’est engagée à ce que le Vietnam se joigne aux efforts internationaux pour veiller à ce qu'aucun individu ni pays ne soit laissé de côté dans ce combat pour mettre fin à l'épidémie d'ici 2030.

Bien que le Vietnam ait atteint l'Objectif du Millénaire pour le Développement en matière de réduction de la tuberculose, le pays compte chaque année jusqu'à 13.000 décès et 126.000 nouveaux cas de contamination, a-t-elle souligné.

Dans son allocution, la secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Amina J. Mohammed a décrit la tuberculose comme une « épidémie vicieuse » qui affecte quelque 10,4 millions de personnes dans le monde et est à l'origine de la pauvreté, de l’inégalité, de l’migration et des conflits.

Elle a déclaré que l'Organisation mondiale de la Santé mènerait des efforts pour soutenir les gouvernements, collaborer avec la société civile et tous les partenaires  dans le but d’accélérer la lutte contre la tuberculose.

A l’issue de la réunion, les délégués ont adopté une Déclaration politique sur l’éradication de la tuberculose en 2030. -VNA