Conférence de presse organisée le 28 septembre à Hanoï sur les indicateurs économiques du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l’année. Photo : VNA

 

Hanoï, 28 septembre (VNA) – Le Vietnam a enregistré une croissance de 6,98% au cours des neuf premiers mois de l’année. Il s’agit du niveau le plus élevé des neuf premiers mois de ces huit dernières années.

Lors d’une conférence de presse donnée le 28 septembre à Hanoï, Nguyen Bich Lam, directeur du Département général des statistiques, a affirmé que l’agriculture, l’aquaculture, l’industrie manufacturière et l’exportation continuaient d’être les forces motrices du développement économique national.

Au troisième trimestre, le pays a connu une croissance de 6,88%, inférieure au niveau de 7,45% du premier trimestre mais supérieure aux 6,73% du deuxième. Cela montre que l’économie nationale poursuit sa tendance de croissance, a indiqué Nguyen Bich Lam, ajoutant que le secteur de l’agriculture, de la sylviculture et de l’aquaculture avait progressé de 3,46%, l’industrie et la construction, de 8,61%, et les services, de 6,87%.

L’indice des prix à la consommation (IPC) des neuf premiers mois de l’année a augmenté de 3,57%. Le directeur du Département général des statistiques a indiqué que l’objectif de maintenir l’inflation de toute l’année au-dessous de 4% était possible. Cependant, les influences imprévisibles de la situation internationale avec la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, les tensions politiques au Moyen-Orient ou la crise en Turquie, pourraient affecter les prix sur le marché vietnamien pendant les derniers mois de l’année.

Pour les neuf premiers mois de l’année, les exportations ont connu une hausse de 15,4%, les importations, de 11,8%. Les dépenses de consommation finale ont progressé de 7,09%.

Selon un rapport de Nikkei, l'indice des directeurs d'achat PMI au Vietnam (indicateur composite de l'activité manufacturière d'un pays) a atteint 51,6 points en mars, 55,7 points en juin et 53,7 points en août. Cela montre l’amélioration de la production et des conditions d’investissement.

Par ailleurs, le Vietnam a progressé de 14 rangs dans le classement de la Banque mondiale en termes de climat de l’investissement en 2018.

« Ces améliorations des indicateurs économiques montrent les effets positifs des directions du gouvernement et des efforts des ministères, organes et localités dès le début de l’année », a conclu Nguyen Bich Lam. -VNA