Hanoï (VNA) - Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce de la République tchèque Vladimir Bartl a estimé que «le Vietnam attire de plus en plus d’entreprises tchèques», lors du forum d’affaires République tchèque-Vietnam organisé le 10 avril à Hanoï par la Chambre de l’Industrie et du Commerce du Vietnam (VCCI), en collaboration avec l’ambassade de la République tchèque au Vietnam.

Le forum d’affaires République tchèque-Vietnam à Hanoï. Photo : baocongthuong

Selon lui, les relations de coopération vietnamo-tchèques se sont fortement resserrées au fil des années et le nombre de visites de hauts fonctionnaires des deux pays n’a cessé d’augmenter, permettant à la coopération économique entre les deux pays de beaucoup progresser. Le Vietnam est aujourd'hui l'un des partenaires commerciaux les plus importants de la République tchèque en Asie et dans la région ASEAN. Ce pays considère le Vietnam comme un pays prioritaire dans sa stratégie d'exportation.

Vladimir Bartl a également estimé que les entreprises vietnamiennes et tchèques ont beaucoup de potentiels de coopération dans des domaines tels que la protection de l'environnement, les technologies minières, les produits chimiques, les télécommunications, les transports, les équipements médicaux... "Nous souhaitons continuer de coopérer avec le Vietnam dans ces domaines, notamment dans les biotechnologies et nanotechnologies", a-t-il souligné.

La République tchèque est l'un des principaux partenaires commerciaux du Vietnam en Europe de l'Est. Selon les statistiques du Département général des douanes du Vietnam, les échanges commerciaux entre les deux pays en 2017 ont atteint 257,9 millions de dollars, et 50 millions de dollars lors des deux premiers mois de 2018, en hausse de 31% en glissement annuel.

Le Vietnam exporte principalement vers ce marché chaussures,  vêtements, produits aquatiques, machines industrielles, pièces de machines et appareils électriques ; et importe machines-outils, produits chimiques, nourriture, verre de cristal.... En termes d'investissement, jusqu'à fin février 2018, la République tchèque comptait 36 projets au Vietnam.

Selon Doan Duy Khuong, vice-président de la VCCI, les deux pays ont de nombreux potentiels de coopération dans des secteurs tels que l’alimentation, les équipements médicaux, les technologies de l'information, l’éducation et la formation… Cette coopération bénéficie toujours de la priorité des communautés d’affaires et gouvernements des deux pays.

Les liens multilatéraux sont également importants dans le contexte d'intégration à l’économie internationale. Le Vietnam est un membre actif de l'ASEAN, une communauté économique dynamique forte de plus de 600 millions de consommateurs. Coopérer avec le Vietnam permettra à la République tchèque de pénétrer plus facilement ce marché. Et la République tchèque peut aussi jouer le rôle de passerelle pour faciliter l’entrée des produits vietnamiens sur le marché européen. -CPV/VNA