Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite) et le président de la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen Bernd Lange. Photo: VNA

Hanoi, 14 septembre (VNA)-  Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et le président de la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen Bernd Lange ont discuté de la signature de l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), lors de leur rencontre à Hanoi le 14 septembre.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné que le Vietnam considère l'Union européenne (UE) comme l'un de ses partenaires les plus importants et veut intensifier sa coopération globale, surtout lorsque les liens commerciaux et d'investissement entre les deux parties progressent de manière efficace avec des résultats encourageants.

Il a déclaré que la prochaine signature de l'EVFTA constituera une étape cruciale, ce qui permettra de porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur, car l'accord est censé bénéficier aux entreprises et aux peuples.

Le Vietnam écoute toujours sincèrement toutes les opinions exprimées par les entreprises européennes, a déclaré Nguyen Xuan Phuc, en exprimant ses remerciements à l'UE pour ses efforts visant à signer l'accord et à demander à l'INTA et au président Bernd Lange de faire plus pour que la signature ait lieu bientôt.

Il a affirmé que le Vietnam a accordé une priorité absolue à la signature et à la ratification de l'accord, ce qui est reflété dans la coopération étroite entre ses délégations de négociations, ses ministères et ses secteurs avec l'UE dans ce processus.

Le président de l'INTA, Bernd Lange, a exprimé sa volonté de soutenir le Vietnam dans les questions commerciales, en disant que l'UE s'efforce de compléter l'EVFTA avant l'été 2018 et lui-même soutient et souhaite que l'accord soit signé prochainement.

Il a exprimé son espoir que les deux parties finiraient les dernières étapes de l'EVFTA au printemps 2018 et a estimé qu'avec le bon partenariat, les deux parties vont surmonter tous les obstacles et ratifier l'accord en 2018. -VNA