La pagode Thien Mu à Hue. Photo : http://giaoduc.net.vn

 

Thua Thien-Hue (VNA) – Hue est surnommée la ville nationale du bouddhisme. Cette terre du Centre attire de nombreux visiteurs non seulement pour son épaisseur historique, ses sites originaux mais aussi pour ses pagodes et temples. Les circuits touristiques à la découverte des lieux de culte comme la fête du temple Hon Chen, la fête Phat Ba, la fête du temple Huyen Tran fascinent les visiteurs.

A Hue, outre les mausolées de la dynastie des Nguyen (1802-1945), il y a encore plus de 300 pagodes de diverses envergures. Chacune est à la fois un ouvrage architectural original, et une adresse historique et culturelle attrayante. Nombre d'entre elles sont devenues des symboles​ de la vie culturelle de Hue.

Selon Nguyen Van Phuc, directeur adjoint du Service du tourisme de la province de Thua Thien-Hue, le tourisme ​cultuel connaît un bel essor dans plusieurs pays en Asie du Sud-Est comme la Thaïlande, le Myanmar et la Malaisie. Et Hue fait partie du nombre modeste de localités du pays ayant des conditions favorables pour développer ​cette forme de tourisme.

Une fois à Hue, les visiteurs auront aussi l'occasion le premier et le cinquième jours de chaque mois lunaire d'être invités dans les pagodes à déguster des plats végétariens. Les restaurants locaux préparent tous ces plats au service des visiteurs à cette occasion.

Si Hue sait bien profiter des atouts de ses lieux de culte, nul doute que ce type de tourisme est promis à un bel avenir. -VNA