Le président Trân Dai Quang.

Hanoi (VNA) -  Le général Tô Lâm, membre du Bureau politique, ministre de la Sécurité publique a écrit un article intitulé « Le président Trân Dai Quang et l’œuvre de défense de la sécurité et de l’ordre social » afin d’exprimer les regrets et la reconnaissance des forces de la Police populaire envers le président Tran Dai Quang, ancien ministre de la Sécurité publique.

Dans son article, le ministre de la Sécurité publique To Lam a indiqué : "Durant 45 ans d’activités révolutionnaires, le président Tran Dai Quang a assumé plusieurs tâches importantes confiées par le Parti, l’Etat, le ministère de la Sécurité publique et le peuple. Il s’agit du président du Département d’état-major de la sécurité ; du vice-président du Département général de la sécurité ; du vice-ministre de la Sécurité publique ; du secrétaire du Comité du Parti de la Sécurité publique, ministre de la Sécurité publique, du président du Comité de pilotage du Tay Nguyen ; du membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam des Xe, XIe et XIIe exercices, du membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam des XI et XIIe exercices ; du président de la République socialiste du Vietnam, du président du Conseil de défense et de sécurité, du commandant en chef de Forces armées populaires, du chef du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire, du député de l’Assemblée nationale des XIIIe et XIVe législatures.

Avec plus de 43 ans de travail dans les forces de la Police populaire, M. Tran Dai Quang fut toujours un exemple brillant concernant la fidélité au Parti, à la Patrie et au peuple, montrant une bravoure et un effort inlassable pour l’objectif et l’idéal noble du Parti, pour la vie paisible et le bonheur du peuple.

Il a dirigé les forces policières dans le renouvellement profond, homogène et intégral de tous leurs travaux, ainsi que dans le perfectionnement des principes, mesures et tactiques de lutte contre la criminalité. Sous sa direction, les forces policières ont bien saisi la situation, les manœuvres et les activités de sabotage des forces hostiles et réactionnaires, ainsi que les facteurs causant l’instabilité dans le pays ; ont prévu les situations complexes pour être actif dans la résilience ; ont lutté pour faire échouer tous les complots et toutes les activités d’"évolution pacifique", d’émeutes et de subversion des forces hostiles et réactionnaires dans le dessein d'abolir la direction du Parti et le régime socialiste au Vietnam.

Les forces policières ont élaboré et mis en œuvre efficacement les plans de protection de la sécurité absolue des évènements politiques importants, des grandes fêtes, des conférences internationales organisées au Vietnam ; des délégations internationales venant visiter et travailler dans le pays ainsi que des activités des dirigeants du Parti et de l’Etat dans et hors du pays comme des lieux importants en matière politique, économique, culturelle et sociale du pays.

Le président Trân Dai Quang a demandé de mettre en œuvre énergiquement des mesures pour lutter contre les criminels, notamment ceux en réseaux organisés transnationaux de la drogue, de l’environnement et de la cybercriminalité, de se coordonner étroitement avec le Parquet  et la Cour dans l’enquête, la poursuite en justice, le jugement des affaires, notamment des affaires économiques, de corruption importante, le recouvrement des biens accaparés, l’assurance d’identifier la personne coupable. Sa direction a été hautement appréciée par le Parti, l’Etat et le peuple.

Etant pénétré profondément par la théorie et les points de vue du marxisme-léninisme, du Parti et du président Hô Chi Minh sur le rôle important du peuple, il s’est intéressé particulièrement au travail de propagande et d’éducation, a mobilisé toutes les couches des habitants à participer activement à la prévention et la lutte contre les criminels, et a considéré le peuple comme une source de force  et le mouvement "Tout le peuple défend la sécurité de la Patrie"  comme une condition fondamentale pour que le peuple réalise le droit de se rendre maître dans la protection de la sécurité et l’ordre sociale.

Reliant la force nationale avec la force de l’époque actuelle, le président Trân Dai Quang, le Comité central du Parti de la Sécurité publique, et le ministère de la Sécurité publique ont dirigé l’élargissement et le développement des relations extérieures et la coopération internationale entre la Police du Vietnam et la Sécurité, la Police des pays, la participation efficace aux mécanismes de coopération de la sécurité régionale et mondiale. Tous ce qui a contribué considérablement au règlement des questions internationales sur la prévention et la lutte contre les criminels, à l’amélioration de la position de la Police du Vietnam, à l’assurance de la sécurité nationale, à la défense de l’ordre et de la sécurité sociale  et à la promotion du développement des relations d’amitié et de coopération avec les pays dans le monde.

Le président Trân Dai Quang a réalisé des centaines d’ouvrages de recherche scientifique, écrit des titres de livres, des articles… sur la théorie de direction, les politiques décisives d’envergure stratégiques sur la sécurité et l’ordre, contribuant à perfectionner le système théorique de la Police populaire et du système des documents d’enseignement dans les Académies et écoles de la Police populaire.

La vie et l’œuvre du président Trân Dai Quang – dirigeant du Parti, de l’Etat et du peuple, chef d’élite de la force de la Police populaire du Vietnam – resteront un exemple pour des générations de cadres et des soldats des forces de la Police populaire à apprendre et à suivre. -VNA