Le PM sanctionne l’ancien vice-Premier ministre Vu Van Ninh hinh anh 1Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Premier ministre a rendu publique la décision 1506/QD-TTg d’appliquer la sanction disciplinaire d’avertissement à l’encontre de Vu Van Ninh, ancien vice-Premier ministre pour le mandat 2011-2016 pour ses graves violations et fautes durant son processus de travail.

Auparavant, le 19 juillet, le Bureau politique (BP) du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) avait tenu une réunion pour décider de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de Vu Van Ninh, ancien membre du CC du Parti communiste du Vietnam, ancien membre du Comité chargé des affaires du Parti du gouvernement et ancien vice-Premier ministre.

Selon le BP, en tant que membre du CC du PCV, membre du Comité chargé des affaires du Parti du gouvernement, vice-Premier ministre (chargé de la rénovation des entreprises d'août 2011 à avril 2016), Vu Van Ninh a signé des documents pour accepter de réduire et de retirer tout le capital de l’État à la société par actions du port de Quy Nhon; vendre le capital de l’État existante à la société par actions du port de Quang Ninh; accepter la préconisation du Comité populaire de la province de Khanh Hoa de continuer à retirer le capital de l'État après avoir reçu le transfert de la société par actions du port de Nha Trang; celle d’actionnariser la compagnie mère – la Compagnie générale des ports aériens du Vietnam (cette entreprise n'est pas sujette à l'actionnarisation) et dix unités de gestion des voies fluviales intérieures (ce sont les unités économiques qui n'ont pas encore été autorisées à être actionnarisées). Les contenus des documents signés par Vu Van Ninh vont à l’encontre de la conclusion du BP et de l’arrêté du gouvernement sur l’actionnarisation et le retrait du capital de l’Etat liés à la restructuration des entreprises publiques.

En tant que membre du CC du PCV, secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti, ministre des Finances et président du Conseil de gestion de la sécurité sociale au Vietnam (de juillet 2006 à 2011), Vu Van Ninh a manqué de responsabilité dans la direction, le contrôle et la supervision, et a violé la Loi sur l’assurance sociale, l’arrêté du gouvernement réglementant la fonction, les tâches, les droits et la structure organisationnelle de l’Assurance sociale du Vietnam. Il a laissé deux directeurs généraux de l’Assurance sociale du Vietnam (2008-2009) violer gravement les dispositions de la loi dans la signature de contrat avec la société de crédit-bail II, un établissement de crédit non bancaire relevant de la Banque de l’Agriculture et du Développement rural du Vietnam, d’emprunter 1.010 milliards de dongs. Jusqu'à présent, la société de crédit-bail II a fait faillite, causant de lourdes pertes à l'État, deux responsables de l'Assurance sociale du Vietnam et de nombreux cadres et membres du Parti impliqués ont été poursuivis en justice pour enquête pénale.

Ses violations et fautes sont très graves, causant un énorme dommage à l'argent de l'Etat, portant atteinte au prestige de l’organisation du Parti et de lui-même, laissant une influence négative auprès de l’opinion publique.

En se basant sur la décision N° 102-QD/TW datant du 15 novembre 2017 du BP sur la sanction des membres du Parti contrevenant aux règlements en vigueur, en examinant les violations et les contributions au Parti et à l’Etat de Vu Van Ninh, le BP avait décidé de lui donner un avertissement pour ses violations et fautes graves commises.

Le BP avait demandé d’appliquer les sanctions disciplinaires administratives à l’encontre de Vu Van Ninh. - VNA

source