Photo : baomoi.com

 

Can Tho (VNA) – Le Comité populaire de Can Tho (dans le delta du Mékong) a eu le 7 février une séance de travail avec une délégation du Centre international d’études agricoles de l’Australie sur le développement des modèles agricoles high-tech dans cette ville avant de les multiplier dans la région du Nam bo occidental dans le futur.

Lors de cette réunion, les dirigeants de Can Tho et des experts australiens ont affirmé que l’agriculture high-tech était une tendance inéluctable dans le delta du Mékong pour créer une percée en termes de rendement, ​de qualité, d’efficacité, d’amélioration de la compétitivité des produits agricoles.

Les spécialistes ont insisté sur la nécessité d'améliorer les politiques liées à la terre arable et ​à l’attrait d​es investissements, d​'aménage​r des zones de production agricole et des zones agricoles high-tech, d'accorder la priorité à la form​ation de ressources humaines qualifiées et au transfert de technologies.

Avec sa position d​e centre économique de la région du Nam bô occidental, avec ses instituts, pépinières technologiques et son fort contingent de scientifiques et d'experts, Can Tho est tout à fait capable de devenir le fer de lance dans la promotion du développement et l’application de l’agriculture intelligente, avant de la multiplier dans toute la région.

Selon la directrice adjointe du Service municipal de l’agriculture et du développement rural, Nguyen Thi Kieu, Can Tho est l'une des huit villes et provinces du delta du Mékong à ​avoir été sélectionnées ​pour réaliser le projet national de développement agricole durable, financé par la Banque mondiale pour la p​ériode 2016-2020. Il s’agit du plus grand projet en termes de financement international pour l’agriculture vietnamienne jusqu’à présent.

Pour l’heure, Can Tho possède plusieurs modèles agricoles efficaces comme le village floral Pho Tho-Ba Bo dans l’arrondissement de Binh Thuy, la coopérative de fleurs Tan Long A, le modèle de plantation d’orchidées dans les arrondissements de Cai Rang et O Mon, le modèle de plantation de légumes bio suivant ​des technologies israéliennes dans le quartier de Long Hoa, arrondissement de Binh Thuy, etc.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Truong Quang Hoai Nam, a précisé que la ville comptait achever la construction de trois zones agricoles high-tech ​d'ici 2020, organiser chaque année des formations en faveur de 500 à 1.000 cadres techniques, agriculteurs ​sur l’application des avancées technologiques dans l’agriculture.-VNA