Hanoi (VNA) – Le chef de la Commission des relations extérieures du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), Hoàng Binh Quân, a souligné la signification des visites du 24 au 26 février au Laos et au Cambodge du secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong.
 
La visite officielle d’amitié au Laos et la visite d’Etat au Cambodge du secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong revêtent une importance majeure et une signification profonde pour les relations entre le Vietnam et ces pays voisins, a-t-il indiqué à la presse.
 
Le secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong (à gauche) et son homologue laotien Bounnhang Vorachith. Photo : VNA

Le choix du Laos et du Cambodge pour sa première tournée à l’étranger en tant que nouveau secrétaire général du Parti et président de la République vise à affirmer la politique cohérente et la haute considération du Parti, de l’Etat et du peuple vietnamiens dans les relations avec les deux nations, a-t-il fait remarquer.

Les visites ont été très fructueuses comme de nombreux résultats très importants ont été obtenus, insufflant une dynamique pour faire avancer de manière approfondie, efficace et pragmatique nos relations de grande amitié, de solidarité spéciale et de coopération intégrale avec le Laos, et les relations d’amitié traditionnelle, de coopération intégrale et de durabilité à long terme avec le Cambodge, a-t-il fait savoir.

Elles ont affirmé la grande estime et la détermination des dirigeants des trois pays à renforcer constamment la confiance politique spéciale, et à cultiver la solidarité, l’amitié et la coopération intégrale Vietnam-Laos et Vietnam-Cambodge, a-t-il poursuivi.

Les entretiens, les réunions, ainsi que les déclarations communes ont profondément reflété la vision stratégique à long terme et la grande détermination à rendre les relations Vietnam-Laos et Vietnam-Cambodge plus dynamiques, pragmatiques et efficaces.

Les dirigeants du Vietnam et du Laos ont convenu de promouvoir une coopération intégrale tout en s’accordant mutuellement un traitement préférentiel, en fonction de la nature des relations spéciales et de grande amitié qui unissent les deux nations. De nombreuses mesures et grandes orientations ont été proposées pour chaque domaine de coopération.

Ils ont attaché une importance particulière à la coopération bilatérale dans le domaine de la défense et de la sécurité, et exprimé leur volonté de promouvoir la coopération dans l’économie, le commerce et l’investissement, ainsi que la connectivité en termes de transports, d’électricité, de télécommunications et de tourisme.
 
Le secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong (à gauche) et le roi du Cambodge, Norodom Sihamoni. Photo : VNA

Parallèlement, les dirigeants du Vietnam et du Cambodge ont convenu de continuer à renforcer la confiance politique entre les deux parties et les deux pays par le biais de réunions et de contacts réguliers sous diverses formes, à se coordonner pour maintenir et améliorer l’efficacité des mécanismes de coopération bilatérale.

Ils ont attaché une grande importance à la promotion de la connexion entre les deux économies vers un développement durable à long terme sur la base du principe de complémentarité, d’assistance mutuelle et d’avantage réciproque.

Les deux parties se sont engagées à continuer de coopérer étroitement et efficacement dans le domaine de la défense et de la sécurité, considérant qu’il s’agissait d’un pilier important de leur coopération bilatérale.

Les deux pays ont convenu de finaliser la signature des documents pour consigner l’achèvement de 84% de la charge du travail de démarcation et de bornage de leur frontière terrestre commune, de rechercher des solutions conformes au droit international et à la pratique en vigueur pour accomplir prochainement les travaux restants, et coopérer étroitement pour lutter contre les allégations et actions visant à exploiter des problèmes frontaliers pour saper leurs relations bilatérales.

Les dirigeants du Vietnam, du Laos et du Cambodge ont discuté de manière substantielle afin de promouvoir des conceptions communes sur la nécessité d’échanger des informations, de se coordonner étroitement et de se soutenir mutuellement sur les questions internationales et régionales dans les forums multilatéraux, notamment dans le cadre de l’ASEAN, de l’ONU, des mécanismes de coopération de la sous-région du Mékong

Ils ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté en Mer Orientale, et ont appuyé le rôle et les principes de l’ASEAN.  

Ils ont convenu de promouvoir le règlement des différends en mer par des mesures pacifiques fondées sur le droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), et de collaborer avec les parties concernées pour mettre en œuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et aboutir au plus tôt à un Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le Laos et le Cambodge soutiennent la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021 et sa présidence de l’ASEAN en 2020, a encore indiqué Hoàng Binh Quân. – VNA