La Niña serait bientôt à bout de souffle, selon l'OMM

Le phénomène climatique de la Niña, réapparu dans le Pacifique tropical en août dernier, est "proche de son maximum" et devrait persister jusqu'à la fin d'avril mais les experts ne parviennent pas à définir quel sera le scénario après le mois de mai.


Le phénomène climatique de la Niña, réapparu dans le Pacifique tropical en août dernier, est "proche de son maximum" et devrait persister jusqu'à la fin d'avril mais les experts ne parviennent pas à définir quel sera le scénario après le mois de mai.

L'intensité du phénomène est proche de son maximum et devrait donc diminuer lentement ces prochains mois, a indiqué jeudi l'Organisation météorologique mondiale (OMM) dans ses dernières estimations, précisant que cet épisode devrait se poursuivre jusqu’à mars à mai 2012.

Au-delà du mois de mai toutefois, on ne sait pas très bien comment va évoluer la situation dans l'océan Pacifique, aucun scénario - El Niño, La Niña ou conditions neutres - n'étant considéré comme plus probable que les autres, a prévu l'organisation.

Alors que La Niña se caractérise par des températures de surface de la mer anormalement basses dans le centre et l'est du Pacifique tropical, à l'inverse, El Niño se caractérise par des températures de surface de la mer anormalement élevées.

Les spécialistes considèrent que les épisodes El Niño et La Niña font partie des principaux facteurs qui influent sur les régimes climatiques dans de nombreuses régions du globe.

Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux ainsi que d'autres organismes continueront de suivre de près la situation dans le bassin du Pacifique afin de déterminer la durée probable de l'actuel épisode La Niña et le scénario le plus plausible pour le second semestre de 2012. - AVI

Voir plus