La délégation militaire de haut rang du Vietnam à la 13e Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN à Bangkok. Photo: qdnd

Bangkok (VNA) – L’ASEAN devrait intensifier sa solidarité et valoriser sa position centrale au sein des mécanismes de coopération régionale pour garantir la sécurité durable de la région, a déclaré le ministre vietnamien de la Défense Ngo Xuan Lich, lors de la 13e Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM 13) qui s’est ouverte le 11 juillet à Bangkok, en Thaïlande.

Le ministre vietnamien a analysé des évolutions complexes et rapides de la situation mondiale et régionale ces derniers temps ainsi que des défis en matière politique et de sécurité auxquels l’ASEAN doit faire face.

Il s’est déclaré convaincu que sous la présidence de Thaïlande en 2019, l’ASEAN continuerait à obtenir des réalisations importantes, contribuant au maintien de la paix, de la stabilité et au développement de la région.

En qualité de président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam continuera à mettre en œuvre des initiatives de l’ASEAN, a souligné Ngo Xuan Lich, avant de demander aux autres pays membres de soutenir le Vietnam durant son mandat.

Lors de la conférence, les ministres ont écouté des rapports sur les activités de l’ASEAN, les résultats de la réunion des hauts officiels de la défense de l'ASEAN (ADSOM) en avril dernier et de la conférence des commandants des Forces de la Défense de l’ASEAN (ACDFM) en mars dernier.

Ils ont discuté des questions liées à la mise en œuvre d’une initiative de Thaïlande en matière de la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (IUU Fishing).

Le ministre vietnamien a réaffirmé le soutien du Vietnam aux efforts communs de la région. Le Vietnam met en place les mesures nécessaires pour empêcher les violations des eaux maritimes étrangères par des pêcheurs vietnamiens et vice versa. Alors, le ministère de la Défense soutient et participe activement aux initiatives de Thaïlande afin de valoriser le rôle des forces militaires et des organes de défense face à la question d’IUU Fishing.

Les participants ont convenu de renforcer la coopération pour faire face au terrorisme, les catastrophes naturelles, la recherche et le sauvetage, la sécurité du réseau, l’édification de la confiance, la sécurité maritime, la liberté de la navigation maritime et aérienne et aussi les opérations de maintien de la paix de l’ONU. Ils ont reconnu le rôle des organisations de défense dans le règlement des défis de sécurité traditionnels et non traditionnels, tout en réaffirmant le rôle central de l’ASEAN en tant que force principale dans la structure régionale en développement.

A propos de la sécurité maritime, les délégués ont réitéré l’importance de l’achèvement du Code de conduite en Mer Orientale, salué les avancées dans les négociations de ce code et affirmé l’engagement des parties dans le respect strict et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale.

La réunion a adopté des documents importants tels que l’évaluation des initiatives dans le cadre de l’ADMM en vue d’assurer une coopération substantielle, le document conceptuel sur l'extension de l'infrastructure de communication directe de l'ASEAN, la Déclaration commune de l’ADMM-13 sur la "Sécurité durable", l’évaluation des tâches des groupes d'experts de l’ADMM+.

L’ADMM-13 a également approuvé le document conceptuel sur le rôle des organes de défense et des forces d’armée de l’ASEAN dans l’appui à la gestion des frontières. Il s'agit d'une initiative lancée par la Thaïlande dans le but de sensibiliser l'importance des organes de défense de l'ASEAN concernant le soutien à la gestion des frontières et les mesures à prendre pour renforcer la confiance dans les régions frontalières.

La partie vietnamienne a hautement apprécié et soutenu l’idée du ministère thaïlandais de la Défense. En tant que principal organe chargé de la garantie de la sécurité et de la sûreté dans les régions frontalières, le ministère vietnamien de la Défense s’intéresse particulièrement à la promotion de la coopération entre les forces de protection des frontières et les pays voisins.

Les ministres ont également abordé d'autres questions, à savoir les préparatifs pour la conférence restreinte des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM Retreat) et de l'ADMM+ - 6.

Ils sont tombés d’accord pour organiser une réunion informelle des ministres de la Défense des pays membres de l’ASEAN et ceux de la Chine, des États-Unis, de la Russie et du Japon.

Après la réunion, les chefs de délégations ont signé la Déclaration commune de l’ADMM-13 sur la « Sécurité durable ». La déclaration  réaffirme l’intensification, la consolidation et la maximisation de la coopération entre les pays membres de l’ASEAN ainsi qu’avec leurs pays partenaires ; l’importance du maintien et de la promotion de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime et du survol en mer Orientale ; ainsi que la nécessité d’intensifier la confiance mutuelle, de faire preuve de retenu en menant des activités et de s’abstenir aux actes susceptibles de complexifier la situation, en prenant des mesures pacifiques pour régler les différends, conformément au droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

La déclaration a également souligné l’importance de mettre en œuvre complètement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale, parvenant du perfectionnement du projet du Code de conduite en mer Orientale en 2019, ouvrant la voie pour la fin précoce des négociations sur le COC.

La Déclaration de l’ADMM-13 a également salué le Vietnam qui assumera la présidence de l’ASEAN et organisera l’ADMM-14 et l’ADMM+ - 7 en 2020. -VNA