Hanoï, 16 septembre (VNA) - La qualité des ressources humaines est une des grandes priorités de Hô Chi Minh-Ville. Une préoccupation autant dans le système d’éducation formel qu’informel. En la matière, l’Université ouverte de Hô Chi Minh-Ville est considérée comme une pionnière.

Une scène de la pièce "Sorry Wrong number".

Ces dernières années, afin d’améliorer la qualité de ses programmes de formation, l’Université ouverte de Hô Chi Minh-Ville a renouvelé ses méthodes d’enseignement non seulement dans les programmes pour un premier diplôme mais aussi pour un second. Cela permet ainsi aux étudiants souhaitant obtenir un deuxième diplôme ("étudiants du soir") de bénéficier d’une formation sérieuse et de qualité.

"Il est important de garantir la qualité de la formation et d’enrichir les activités d’apprentissage des étudiants dans toutes les filières de formation", a affirmé le Prof. associé-Dr. Nguyên Minh Hà, vice-président de l’Université ouverte de Hô Chi Minh-Ville.

Parmi ses départements, celui de langues étrangères est pionnier dans la mise en œuvre de la méthode "Théâtre  éducatif" pour les étudiants visant un second diplôme. La faculté a organisé en août un programme de théâtre en anglais basé sur des œuvres de la littérature américaine. La majorité des professeurs et spectateurs ont apprécié l’effort de ces étudiants ainsi que cette méthode pédagogique.

Une méthode novatrice

En vue de la mettre en œuvre, le Département de langues étrangères a mobilisé des formateurs qualifiés. Duong Doàn Hoàng Truc, titulaire d’un master, a été chargée de faire découvrir aux étudiants des œuvres majeures de la littérature anglaise et américaine.

"Après plusieurs années de mise en œuvre avec succès du Théâtre éducatif pour les étudiants du système formel (1er diplôme) avec Lê Quang Truc, j’étais convaincue que cette méthode serait aussi très efficace pour améliorer le niveau des étudiants de 2e diplôme. Ce semestre, j’ai mis en œuvre cette méthodologie en toute confiance dans les cours de littérature américaine du deuxième degré dont j’étais responsable", a-t-elle confié.

Cependant, cette méthode a également rencontré de nombreuses difficultés car "les étudiants du système informel travaillent souvent la journée et ne viennent en cours que le soir, aussi n’ont-ils pas beaucoup de temps. Aussi les enseignants doivent-ils toujours faire beaucoup d’efforts pour les soutenir, les motiver, en particulier les jours de préparation d’une pièce. Parfois, ils doivent répéter jusqu’à minuit et même le week-end", a ajouté Mme Truc.

Deux diplômes de même qualité

L’enseignante Duong Doàn Hoàng Truc (centre) et ses étudiants.

Nguyên Thi Thiên Thanh, avocate travaillant dans le 3e arrondissement, veut décro-cher un second diplôme. Elle a confié: "Cette méthode nous a permis de faire de gros progrès en anglais, de savoir exprimer parfaitement les caractères des personnages grâce aux gestes, aux intonations, à la prononciation, ainsi que de découvrir de grandes œuvres étrangères".

Pour Huynh Gia Xuyên, titulaire d’un master en gestion commerciale, "c’est une super méthode qui permet d’acquérir de larges compétences telles que travailler en équipe, améliorer son autonomie, sa volonté, sa capacité d’expression orale, sa créativité...”.

L’introduction du "Théâtre éducatif" dans la formation informelle répond aux attentes des dirigeants de l’Université ouverte et de son Département de langues étrangères, qui  souhaitent une réelle harmonie entre le second diplôme et le diplôme formel.

Selon Duong Doàn Hoàng Truc, cette méthode vise à aider les étudiants à accéder à des méthodes de formation modernes. En outre, elle supprime certains préjugés selon lesquels les étudiants du système informel ne bénéficieraient pas de suffisamment de moyens ni de bonnes conditions d’apprentissage.

Le maître de conférences, Docteur Vu Huu Duc, vice-président de l’Université ouverte, ne tarit pas d’éloge sur cette méthode: " Le Théâtre éducatif aide à apprendre l’anglais de façon ludique et active. Mon université encourage tous ses étudiants à suivre cette méthode révolutionnaire. Il faut aussi souligner les efforts des enseignants pour organiser ces activités".

L’introduction de méthodes d’enseignement novatrices est l’une des orientations stratégiques de l’université. "Pour que nos diplômés puissent trouver un emploi et s’intégrer au sein de l’industrie 4.0, nous devons perpétuellement innover en matière de méthodes pédagogiques. Actuellement, l’Université ouverte est le premier établissement éducatif de la ville à mettre en œuvre cette méthode pour les étudiants souhaitant décrocher un second diplôme", a conclu Vu Huu Duc. - CVN/VNA