Kim Chi (4e à droite) et ses joueuses brandissent le trophée du Championnat national de football féminin 2017. Photo : CVN
 

Hanoï (VNA) - La quadruple détentrice du “Ballon d’Or du Vietnam“, Doàn Thi Kim Chi, est devenue la première coach à remporter trois fois d’affilée le championnat du Vietnam de football féminin. Retour sur un exploit.

Le FC Hô Chi Minh-Ville I a réussi une performance retentissante en remportant, en décembre 2017, le Championnat national de football féminin. Derrière cette réussite se cache Doàn Thi Kim Chi, ex-joueuse d’exception reconvertie en coach avec une insolente réussite.

Doàn Thi Kim Chi s’est tournée vers le coaching après son retrait du football professionnel en 2008. Depuis qu’elle a pris les rênes du FC Hô Chi Minh-Ville I il y a trois ans, le club a enregistré des progrès spectaculaires. Ce dernier a en effet remporté les trois dernières saisons le championnat national, de 2015 à 2017, série en cours.

“C’est un parfait exploit ! Kim Chi a prouvé son talent. Elle possède toutes les qualités d’un grand entraîneur. Avec l’humilité, la douceur et le calme qui la caractérise, elle est parvenue à rassembler tous les membres de l’équipe autour d’elle et de son projet“, commente Nguyên Tân Loi, chef de la délégation sportive de Hô Chi Minh-Ville.

Une série de 13 victoires en une saison

Doàn Thi Kim Chi (centre), quadruple détentrice du titre du "Ballon d’Or du Vietnam". Photo : VNA

Interrogée sur la clef de son succès, Kim Chi dit modestement : “C’est le fruit des efforts de toute l’équipe“. Et de poursuivre : “Je suis bien placée pour savoir à quel point les joueuses se sont impliquées à l’entraînement comme en compétition. Elles se sont pliées avec un grand professionnalisme aux exercices techniques et de préparation physique pour pouvoir répondre présentes sur le terrain le jour J. Treize victoires consécutives dans une saison, cela reste un record. Mais nous n’avons jamais pensé à établir une quelconque marque. Nous étions uniquement focalisées sur la pratique du meilleur football possible“.

Dans les yeux des footballeuses du FC Hô Chi Minh-Ville I, Kim Chi est leur coach mais aussi leur “grande sœur“, comme l’évoque son ancienne coéquipière en sélection nationale, Dang Thi Kiêu Trinh, membre du FC Hô Chi Minh-Ville I et meilleure gardienne du Championnat national de football féminin 2017. “Kim Chi est à la fois notre mentor et notre grande sœur. Dans la formation et dans la vie quotidienne, elle comprend bien chaque joueuse. Sur le terrain, elle est très exigeante et appliquée. Elle est l’une des grandes artisanes de ce 3e sacre consécutif de l’équipe. Elle donne souvent des tactiques très flexibles qui s’avèrent payantes“.-CVN/VNA