Grigory Trofilmchuk, président du conseil d’experts de la Fondation des idées eurasiennes. Photo : VNA

Moscou (VNA) -  Plusieurs spécialistes russes ont apprécié le rôle du Vietnam en tant que pays hôte du 2e Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) qui aura lieu les 27 et 28 février à Hanoï.

Grigory Trofilmchuk, président du conseil d’experts de la Fondation des idées eurasiennes, a souligné le rôle actif du Vietnam dans l’organisation de cet événement. Il a déclaré tenir en haute estime l’approche multilatérale et pacifiste du Vietnam.

Partageant cette idée, Ivan Timofeev, directeur de programme du Club de discussion « Valdai », a affirmé que le Vietnam avait un rôle intermédiaire particulièrement important en tant que pays hôte d’un événement de première importance pour la sécurité régionale.

Ivan Timofeev, directeur de programme du Club de discussion « Valdai ». Photo : VNA


S’agissant des résultats du prochain Sommet, Ivan Timofeev a affirmé qu’il ne faudrait pas s’attendre à un tournant. Selon lui, plusieurs sanctions contre la RPDC sont très graves et il n’est pas facile de les régler à travers quelques pourparlers. De plus, les positions de Washington et de Pyongyang sur le désarmement demeurent différentes.

Auparavant, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a indiqué que le Vietnam avait été choisi pour le 2e Sommet Etats-Unis – RPDC car il poursuivait une politique extérieure responsable et il était ouvert à la coopération avec toutes les parties. Le ministre russe a également apprécié l’ambiance amicale au Vietnam, laquelle est, selon lui, très favorable aux pourparlers politiques. -VNA