Da Nang (VNA) - Le Comité populaire de Dà Nang a approuvé un programme de préservation des doucs à pattes rousses dans la Réserve naturelle de Son Trà.


Le douc à pattes rousses a été choisi comme la mascotte officielle de Dà Nang pour le Sommet de l’APEC 2017. Photo : Sebastien Delonglee/CVN
D’un budget de 25.000 dollars financés par l’organisation The Reuse Evrything Institute Inc., le programme sera lancé ce mois-ci par le Centre de préservation de la biodiversité Nuoc Viêt Xanh (GreenViet),  une ONG spécialisée dans la conservation de la biodiversité forestière.

Selon le Comité populaire de Dà Nang, le programme a pour objectif  de recenser les doucs vivant dans la Réserve naturelle de Son Trà, d’établir une carte de répartition des espèces végétales sur lesquelles se nourrissent les primates. À quoi s’ajoute une campagne de sensibilisation de 400 élèves de quatre collèges et des visites sur le terrain pour 350 étudiants et 40 cadres  de la ville.

La mascotte de Dà Nang

La Réserve naturelle de Son Trà, qui culmine à 600 m d'altitude, est connue pour sa riche biodiversité, avec 287 espèces d'animaux et 985 espèces végétales. Sa population de doucs à pattes rousses (Pygathrix nemaeus) est estimée à 300 individus.

Pour les protéger, GreenViet, l'une des organisations les plus actives à Dà Nang, a lancé ces dernières années une série de campagnes de sensibilisation. Selon Lê Thi Thu Trang, sa directrice adjointe, des photos de doucs ont  été affichées aux arrêts d'autobus de la ville, afin de sensibiliser les touristes et surtout la population locale à l’importance de protéger cette espèce rare et menacée. Cependant, le braconnage sévit toujours dans la  Réserve, de même que les coupes illégales de bois.

Le douc à pattes rousses a été choisi comme la mascotte officielle de Dà Nang pour le Sommet de l’APEC 2017. La ville a demandé à son Département de la culture de se coordonner avec les organes administratifs concernés et de promouvoir l'image des espèces menacées. Le choix des doucs comme mascotte témoigne de l'engagement de la ville de protéger l'environnement et de construire une «ville verte». La ville a également approuvé un plan quinquennal pour protéger la biodiversité de la Réserve naturelle de Son Trà. -CVN/VNA