Créer des mécanismes pour mieux préserver et promouvoir les villes patrimoniales

L’urbanisation rapide risque de faire perdre l’identité et la singularité des villes. Les traces du temps et les éléments patrimoniaux sont progressivement remplacés.
Créer des mécanismes pour mieux préserver et promouvoir les villes patrimoniales ảnh 1Le complexe passager de Trang An. Photo : VNA

Hanoï (VNA) - L’urbanisation rapide risque de faire perdre l’identité et la singularité des villes. Les traces du temps et les éléments patrimoniaux sont progressivement remplacés.

Face à cette situation, il est nécessaire de disposer de critères spécifiques pour les villes patrimoniales, ou de leur élaborer un mécanisme pour servir de base aux localités dans la planification, l’organisation des unités administratives et le règlement des problèmes du processus d’urbanisation.

Besoin d’une définition de la ville patrimoniale

Pham Phu Ngoc, directeur du Centre de gestion et de conservation du patrimoine culturel de Hoi An, province de Quang Nam (Centre) , a précisé que sa ville était gérée comme une ville patrimoniale. Elle compte en effet 27 reliques au niveau national, 49 au niveau provincial et plus de 1 330 inscrites sur la liste des sites protégés par la ville.

La restauration des monuments de Hoi An est effectuée de manière continue et régulière. La gestion, la protection et la promotion des valeurs du patrimoine culturel mondial de Hoi An et de l'ensemble du système de monuments et de patrimoines culturels de la ville en général, sont reconnues et soutenues par tous les niveaux et toute la communauté. Cependant, certaines réglementations légales liées à la restauration et à l'embellissement des monuments ne sont pas cohérentes avec les caractéristiques spécifiques du patrimoine de Hoi An, créant de nombreux obstacles dans les travaux de restauration.

La province de Ninh Binh (Nord) possède actuellement un système de 1 821 reliques historiques et culturelles datant de milliers d'années. Son complexe paysager de Trang An a été inscrit par l'UNESCO en tant que patrimoine mondial culturel et naturel. L'ancienne capitale de Hoa Lu, la zone pittoresque de Trang An-Tam Coc-Bich Dong et le vestige des montagnes Non Nuoc sont classées reliques nationales spéciales.

Créer des mécanismes pour mieux préserver et promouvoir les villes patrimoniales ảnh 2La ville de Hoi An. Photo : VNA

L'ancienne cité impériale de Hue, province de  Thua Thien Hue (Centre) possède aussi un système précieux et massif de patrimoines matériels et immatériels. Comme l’ancienne capitale de Hoa Lu, le complexe des reliques de l’ancienne cité impériale de Hue a cruellement besoin de mécanismes spécifiques pour répondre aux exigences de restauration, de préservation et de promotion de ses valeurs patrimoniales.

Nécessité d’un ensemble de critères de patrimoine urbain pour une conservation efficace

Compte tenu des grandes valeurs et des attraits des villes patrimoniales, il est nécessaire de créer et de promouvoir des mécanismes spécifiques afin que celles-ci puissent conserver leur identité et ne pas être emportées par le développement urbain.

Selon des experts, il faut préciser prochainement le terme "patrimoine urbain" et ajouter un chapitre dans la Loi modifiant et complétant la Loi sur le patrimoine culturel en 2009... pour répondre aux exigences de gestion des sites patrimoniaux.

Dans le monde, de nombreux pays ont des réglementations et des critères d'identification des villes patrimoniales. Le Vietnam ne manque pas de villes qui répondent pleinement aux critères. Cette année, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme va soumettre au gouvernement deux lois d’amendement et de complément, à savoir la Loi sur la publicité et la Loi sur le patrimoine culturel, comme base juridique pour une  conservation et une promotion plus efficaces de la valeur du patrimoine. - VNA

Voir plus