Les Premiers ministres vietnamien Nguyen Xuan Phuc et japonais Shinzo Abe. Photo: VNA

 
Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, accompagné de son épouse et d'une haute délégation vietnamienne, a accompli avec succès sa participation au 10ème sommet Mékong-Japon et sa visite au Japon, du 8 au 10 octobre.

Ce voyage a réaffirmé le rôle et la position importante du Vietnam en apportant une contribution concrète et efficace, contribuant de manière significative à porter les relations entre les pays du Mékong et le Japon au niveau d'un partenariat stratégique. Le succès de cette visite a également contribué à donner un nouvel élan aux relations entre les deux pays.

Du 8 au 10 octobre, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a eu un programme de travail comprenant 30 activités multilatérales et bilatérales, notamment la participation au Sommet de la coopération Mékong-Japon, l’entretien avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe et la participation à la Conférence sur la promotion de l'investissement Vietnam-Japon.

L'un des points forts du mécanisme de coopération Mékong-Japon au cours des 10 dernières années est la mise en œuvre de la stratégie de Tokyo 2015, période 2016-2018 avec des centaines de projets étant mis en œuvre dans un certain nombre de domaines pour améliorer la connectivité, promouvoir la coopération économique et industrielle et les échanges entre les peuples du Japon et ceux des pays de la région du Mékong.

Les dirigeants des pays du Mékong ont grandement apprécié l'aide apportée par le Japon à hauteur de plus de 750 milliards de yens pour la mise en œuvre de ces projets. Il s’agit également d’une prémisse importante pour ce sommet lors duquel, les dirigeants des cinq pays du Mékong et du Japon ont décidé de porter leur coopération au niveau de partenariat stratégique.

Également lors de ce sommet, les dirigeants ont adopté la stratégie de Tokyo 2018-2021 pour la coopération dans la période 2018-2021 et trois annexes de projets coordonnant la coopération Mékong-Japon avec des programmes et cadres de coopération pour le développement aux niveaux mondial et régional. Il s’agit d’une orientation très importante pour que ce mécanisme de coopération devienne efficace, pratique et bénéfique à chaque pays membre.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Hoai Trung, a déclaré que le passage à un partenariat stratégique montrait que les pays partageaient le même point de vue pour promouvoir les liens entre la stratégie de développement socio-économique entre le Japon et les pays du Mékong, dont le Vietnam. Cette mise à niveau favorise les relations entre le Vietnam et le Japon, mais également dans le cadre de la cohésion mondiale, surtout dans le contexte de protectionnisme et de tension croissante des échanges commerciaux.

Concrétisant les projets de mise en œuvre des objectifs de coopération, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné cinq priorités, notamment la promotion de la connectivité en termes d’infrastructures de communication et d’énergie au sein du bloc.

Une des initiatives remarquables de la délégation vietnamienne à ce sommet a été la proposition du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc de rechercher et de créer un réseau d'innovation Mékong-Japon pour renforcer les liens entre les centres de recherche et d’invention, les pépinières de startup du Japon et dans les pays du Mékong. Cette initiative a reçu le consensus des dirigeants de tous les pays participants.

La question de la mer Orientale a  également été un sujet d’intérêt lors du 10e sommet Mékong-Japon. Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné l’urgence d’assurer la paix, la stabilité, la sécurité et la liberté de la navigation et du survol en mer Orientale, appelant à l’application de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, à la mise en œuvre complète et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et à la conclusion rapide du Code de conduite en mer Orientale (COC).

Concernant le partenariat stratégique entre le Vietnam et le Japon, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a présidé la cérémonie d’accueil officielle du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à la résidence du Premier ministre à Tokyo. C'est la troisième fois durant son mandat que le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc visite le Japon.

Au cours de leur entretien, les deux Premiers ministres se sont mis d’accord sur des questions importantes pour la promotion de la coopération économique, en particulier pour les industries auxiliaires, l’énergie, l’agriculture de haute technologie, les infrastructures de haute qualité, etc. Ils ont échangé des mesures pour accélérer la mise en œuvre des projets en cours entre les deux pays.

Le Premier ministre Shinzo Abe a affirmé que le Japon continuerait d'accorder des APD, de promouvoir les investissements japonais au Vietnam et de soutenir le Vietnam dans la mise en place d'un gouvernement électronique et d'une réforme administrative. Le Japon soutiendra le développement des ressources humaines dans le cadre de l’Initiative asiatique pour la santé.

Les deux dirigeants ont affirmé vouloir mettre en œuvre bientôt l’Accord global et progressif de Partenariat transpacifique (CPTPP) et de faciliter le processus de négociation de l'Accord de partenariat économique global (RCEP).

Concernant les résultats de la visite au Japon du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Hoai Trung, a déclaré que les pays, le monde politique et les entreprises attachent tous de l'importance au rôle du Vietnam. Le Premier ministre Shinzo Abe a souligné à plusieurs reprises son désir de promouvoir davantage la coopération avec le Vietnam à l'avenir pour la paix, la stabilité et le développement de la région.

Comme d'habitude, la promotion des investissements a toujours été une priorité absolue dans les tournées à l'étranger du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Au cours de sa visite au Japon, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a poursuivi ses nombreuses activités de promotion des investissements, rencontré des entreprises japonaises et du Mékong, appelant les entreprises à investir au Vietnam. Lors du Forum sur l'investissement Mékong-Japon, le Premier ministre a déclaré que la région du Mékong en général et le Vietnam en particulier constitueraient une destination fiable pour les investisseurs.

Poursuivant le grand succès de la Conférence sur la promotion de l'investissement Vietnam-Japon en 2017, lors de cette visite, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a également présidé la conférence sur la promotion de l'investissement avec la participation de 1 200 entrepreneurs des deux pays.

S'exprimant à cette occasion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a reconnu que les investisseurs japonais au Vietnam sont considérés comme "l'un des modèles des investisseurs d’IDE au Vietnam, en termes de patience, de détermination, d’honnêteté et d’efficacité dans l'investissement".  Le Premier ministre a reconnu que le capital d'investissement des entreprises japonaises joue un rôle moteur et accroît la compétitivité entre les flux d'IDE au Vietnam.

Le Premier ministre a salué les entreprises japonaises dotées d'un fort potentiel financier, d'une capacité de bonne gouvernance et d'un réseau de marché international, qui deviendront des partenaires stratégiques des entreprises vietnamiennes dans le processus d’actionnarisation. Dans le même temps, les entreprises japonaises sont encouragées à investir dans des infrastructures de haute qualité et dans des startup vietnamiennes. Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé continuer d'améliorer l'environnement des affaires et a exhorté les investisseurs japonais à venir au Vietnam pour favoriser le développement durable et la coopération mutuellement avantageuse.

Lors de la conférence, en présence du Premier ministre, les deux parties ont signé 19 mémorandums d’accord de coopération dans divers domaines, d’une valeur totale de près de 10 milliards de dollars.

La participation du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc au 10e sommet Mékong-Japon et sa visite au Japon continuent d'affirmer que le Vietnam est un partenaire fiable et prêt, de concert avec le Japon et les pays du Mékong, à  élaborer des plans de coopération à long terme s’orientant vers l’objectif commun de développer et de réduire les écarts de développement entre les pays de la sous-région du Mékong et de porter le partenariat stratégique Vietnam-Japon à une nouvelle hauteur. -VNA