Photo : laodong.vn
 

Hanoï (VNA) – L’ambassade d’Irlande au Vietnam, en coopération avec l’ONU Femmes et le Comité des affaires ethniques, a organisé le 21 novembre à Hanoï un colloque sur des données concernant les ethnies minoritaires, recueillies lors de l’enquête nationale de 2015 sur la situation socio-économique des 53 ethnies minoritaires du Vietnam.

Selon l’ambassadrice d’Irlande au Vietnam, Cait Moran, le Vietnam a obtenu ces 20 dernières années des progrès en termes de développement socio-économique et de promotion de l’égalité des sexes. Cependant, il existe encore ​de nombreux défis. ​

Dinh Thi Tu, directrice du Département des ethnies minoritaires du Comité des affaires ethniques, a indiqué que le Vietnam rencontrait encore de nombreuses difficultés dans l’amélioration des conditions de vie des ethnies minoritaires. Selon les statistiques réalisées fin 2015, le taux de pauvreté chez les ethnies minoritaires était de 23,1% en 2015, soit quatre fois plus que le niveau moyen national. En matière d’égalité des sexes, seule dans la province de Ha Giang (Nord), au 30 avril 2015, près de 24.000 femmes membres d’ethnies minoritaires étaient analphabètes. Le taux de mariage précoce était supérieur à 45% chez 10 parmi les 53 ethnies minoritaires.

Elisa Fernandez, chef du bureau de l’ONU Femmes au Vietnam, a appelé les organes du gouvernement vietnamien, dont le Comité des affaires ethniques, à redoubler d’efforts pour trouver de nouvelles solutions et idées au service des recherches sur les besoins et la situation socio-économique des femmes et des hommes membres des ethnies minoritaires.

Le Vietnam compte 53 ethnies minoritaires avec 13,38 millions de personnes, soit 14,52% de la population du pays. -VNA