Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Une formation sur la fabrication, l'emballage, la certification et la commercialisation des systèmes micro-électromécaniques (MEMS) s'est achevé le 7 février au Parc des hautes technologies de Saigon (SHTP) à Ho Chi Minh-Ville.

Photo​ : VNA

Cette formation, tenue d'octobre 2017 à janvier 2018, a aidé les stagiaires à maîtriser la technologie MEMS utilisée dans les avertissements environnementaux et la construction de zones urbaines intelligentes.

Fruit d'un programme de coopération entre Ho Chi Minh-Ville et le gouvernement néerlandais, elle a été menée par le Centre de recherche et de développement SHTP, l'Université de technologie de Delft et la société néerlandaise Fabmax. Le gouvernement néerlandais l'a financée à hauteur de 300.000 euros.

Quinze stagiaires et experts en micro-électromécanique issus d'universités et de start-up basées dans le SHTP, maîtrisent désormais la technologie d'emballage en utilisant l'impression 3D et des capteurs de flux expérimentaux.

Ngo Vo Ke Thanh, directeur du Centre de recherche et de développement de SHTP, a déclaré que cette formation fournirait les ressources humaines pour le projet de développement de l'industrie microélectronique à Ho Chi Minh-Ville pour la période 2017-2020 avec vision 2030.

Les experts néerlandais ont partagé également leurs expériences en analyse de marché et en commercialisation des MEMS.

A cette occasion, le Centre et l'Université de Technologie ont signé un accord de coopération (deuxième phase) sur la production pilote de MEMS, la formation de scientifiques et d'ingénieurs hautement qualifiés et l'organisation de séminaires internationaux sur les MEMS. -CPV/VNA