Photo d'illustration: VNA

Vinh Long (VNA) – Près d’une centaine d’entreprises a participé le 9 juin à la ville de Vinh Long, province éponyme du Sud, à un colloque sur des mesures d'assistance d’Israël en faveur des entreprises agricoles et de la pêche dans le delta du Mékong face aux impacts de la sécheresse et l’intrusion de l’eau salée.

Le vice-directeur du Service provincial de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Van Liem, a proposé à l'Israël de coopérer dans l’élaboration des programmes de résilience aux changements climatiques à long terme, et de transférer ses technologies dans la construction des ouvrages de lutte contre la sécheresse et l’intrusion de l’eau salée.

Selon les estimations de l’Institut de recherche des ressources en eau du Sud, pendant la saison sèche 2015-2016, les remontées d'eau salée ont endommagé 168.500 ha de rizières et affecté la vie de 410.000 ménages. Environ 240.000 ​ménages ont souffert d’une pénurie d’eau douce. Vinh Long a même pour la première fois été frappée par une grave pénurie d’eau en raison de la salinisation historique qui perdure.

Lors de ce colloque, les délégués ont insisté sur les difficultés à régler liées à l’adaptation aux changements climatiques, dont le manque d’investissements dans des ouvrages hydrauliques à Vinh Long.

Face aux graves conséquences de la salinisation sur l​a production agricole et aquatique dans le delta du Mékong, la partie israélienne a pris contact avec les entreprises de Vinh Long pour présenter des modèles, des projets de traitement d’eau, des ​équipements d'arrosage, des systèmes d’élevage de produits halieutiques, etc. -VNA