Augmenter le triage du cancer de l'utérus, réduire la mortalité

Un colloque sur l'amélioration des connaissances sur le cancer du col de l'utérus a été organisé mercredi à Hanoi par l'Institut de la santé génésique et de la famille (RaFH), en collaboration avec le Fonds australien du cancer du col de l'utérus.
Un colloque sur l'amélioration des connaissances sur le cancer du col de l'utérus a été organisé mercredi à Hanoi par l'Institut de la santé génésique et de la famille (RaFH), en collaboration avec le Fonds australien du cancer du col de l'utérus.

Le cancer du col de l'utérus reste l'une des premières causes de décès féminin par cancer au Vietnam. Le "triage" sélectif appliqué au dépistage précoce du cancer du col utérin est important pour réduire le taux de mortalité causé par cette maladie.

Le Professeur-Docteur Nguyên Viêt Tiên, vice-ministre de la Santé, a estimé que ce colloque était une opportunité pour les participants de partager de nouvelles connaissances sur le triage et le traitement du cancer du col utérin, de donner des leçons et propositions des localités pour que le programme de prévention et de dépistage précoce de cette maladie dangereuse pour les femmes soit plus efficace dans les temps à venir.

Le cancer du col de l'utérus est de plus en plus fréquent chez les femmes. Au Vietnam, le cancer du col utérin frappe chaque année 20/100.000 habitants, dont 11 mortels. Chaque jour, 9 femmes meurent des suites de cette maladie. Le nombre de personnes atteintes a tendance à augmenter et les cas sont de plus en plus jeunes. Actuellement, plusieurs femmes âgées de 30 ans, voire même de 20 ans sont touchées par cette maladie, contre 40 ans auparavant. Cela est due, entre autres, au manque de consultations médicales périodiques, de tests pour dépister précocement cette maladie, ainsi que de la vaccination.

Selon le docteur Le Duc Tho, du Bureau de l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ) au Vietnam, le programme d'amélioration du système médical du ressort provincial déployé par la GIZ de 2009 à 2017 dans cinq provinces : Yen Bai, Thai Binh (Nord), Thanh Hoa, Nghe An et Phu Yen (Centre) a contribué à améliorer les capacités des agents sanitaires sur le diagnostic et le traitement du cancer du col de l'utérus, ainsi qu'à fournir des équipements médicaux. -VNA

Voir plus