Le vice-ministre de la Santé Nguyen Viet Tien prend la parole à l'atelier.

Hanoi, 28 septembre (VNA) – Le Département de gestion des services médicaux du ministère de la santé et le British Medical Journal (BMJ) ont publié, le 27 septembre, le programme de formation en matière de prise de décision clinique (CDS) aux services médicaux au Vietnam afin d'améliorer la détection, le diagnostic et le contrôle des maladies infectieuses.

Le lancement a été mené dans le cadre d'un atelier organisé par le ministère vietnamien de la Santé et le BMJ, mercredi à Hanoi.

Y étaient présents le vice-ministre de la Santé, Nguyen Viet Tien, l'ambassadeur du Royaume-Uni au Vietnam Giles Lever, les représentants du BMJ et l'Agence de réduction de la menace de la défense des États-Unis, ainsi que les dirigeants et les médecins des hôpitaux du ressort central et de Hanoi.

S'exprimant lors de l'événement, le vice-ministre de la Santé Nguyen Viet Tien a déclaré que l'amélioration des services médicaux et la surcharge dans les hôpitaux constituaient l'une des principales priorités du secteur de la santé dans les années à venir.

La coopération entre le ministère vietnamien de la Santé et BMJ aidera le secteur de la santé du Vietnam à répondre à la demande croissante ​en termes de soins de qualité, a-t-il ajouté.

Le programme fournit aux agents sanitaires des outils et des sources d’information en ligne qui couvrent plus de 90% des conditions les plus fréquemment présentées dans les soins primaires et secondaires. Les médecins pourraient également accéder à plus de 1.000 sujets de décision cliniques et plus de 800 modules d'apprentissage en ligne. La plupart de ces contenus ser​ont traduits en vietnamien.

Ce programme aidera à traiter les maladies contagieuses, dont la grippe, la brucellose, le VIH, la tuberculose multirésistante et le paludisme.

Par ailleurs, le programme aidera le Vietnam dans ses priorités de santé de premier rang, notamment accidents vasculaires cérébraux, maladies cardiaques, troubles pulmonaires obstructifs chroniques, diabète, hypertension et bien d'autres maladies non transmissibles.

Le Vietnam dispose actuellement de plus de 1.300 hôpitaux et établissements médicaux, avec 250.000 lits, qui ​assurent chaque année 150 millions de consultations et 15 millions d'hospitalisation, selon le ministère de la Santé. -VNA