Hanoï (VNA) – Le ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong a rencontré le 29 août à Hanoï Damien O’Connor, ministre de l’Agriculture, ministre de la Biosécurité, ministre de la sécurité alimentaire, ministre des communautés rurales et ministre associé du commerce et de la croissance des exportations de la Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande a réussi à créer une agriculture moderne et respectueuse de l’environnement, notamment l’agriculture biologique. L’agriculture néo-zélandaise est forte en technologies et le pays dispose de nombreuses expériences en administration étatique et organisation de production, qui pourraient profiter au Vietnam, a estimé M. Cuong.

Le Vietnam nécessite le soutien de la Nouvelle-Zélande en termes de critères techniques, d’expériences de gestion, dans la formation des ressources humaines pour le secteur public, des instituts, des écoles et aussi dans la promotion de la coopération entre entreprises des deux pays.

Nguyen Xuan Cuong souhaite que les deux parties élargissent les opportunités de coopération, notamment dans l’agriculture.

Selon Damien O’Connor, le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont signé un accord sur la sécurité sanitaire des aliments et la sécurité biologique. Les deux parties peuvent coopérer en matière de délivrance du certificat électronique pour favoriser le commerce bilatéral, partager des expériences en termes de critères, de normes…

Il s’est déclaré soutenir le mécanisme du guichet unique de l’ASEAN, facilitant la délivrance du certificat électronique, l’application des sciences et technologies pour promouvoir le commerce. La Nouvelle-Zélande souhaite, de concert avec le Vietnam, améliorer ses compétences et  capacités de production. Elle souhaite aussi que le Vietnam la soutienne dans la distribution de ses produits sur le marché mondial.

Le ministre vietnamien a demandé à la partie néo-zélandaise d’accélérer le projet d’assistance technique dans l’édification d'un label pour le pitaya du Vietnam et le développement de ses marchés à l'export. Pour sa part, le Vietnam examine les programmes et projets en cours et en promeut de nouveaux, a-t-il affirmé.

A cette occasion, les deux parties ont signé un procès-verbal de coopération. -VNA