Agent orange : des députés mexicains soutiennent le Vietnam

Le groupe de députés d'amitié Mexique-Vietnam a rendu publique jeudi une Déclaration dans laquelle il affirme son soutien aux victimes de l'agent orange/dioxine vietnamiennes dans la vie quotidienne comme dans leur quête de justice.
Le groupe de députés d'amitié Mexique-Vietnam a rendu publique jeudi une Déclaration dans laquelle il affirme son soutien aux victimes de l'agent orange/dioxine vietnamiennes dans la vie quotidienne comme dans leur quête de justice.

A l'occasion du premier des 50 jours d'action pour ces victimes, le groupe a donc exprimé dans sa lettre adressée au Front de la Patrie du Vietnam et à l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam (VAVA) la solidarité et le partage de la douleur engendrée par la guerre au Vietnam, en particulier par la tragédie de l'agent orange.

Ils se sont mis d'accord pour soutenir le peuple vietnamien, notamment les victimes de l'agent orange et demander à la partie américaine de prendre ses responsabilités des énormes dégâts qu'elle a pu causer.

Auparavant, le 4 août, le président du groupe de députés d'amitié Mexique-Vietnam, le député fédéral Pedro Vazquez Gonzalez, membre du Bureau politique du Parti du Travail du Mexique (PT) et chef de la délégation des députés du PT auprès de la Chambre basse du Parlement mexicain, avait exprimé dans une lettre envoyée au Front de la Patrie du Vietnam et à la VAVA sa solidarité auprès du peuple et des victimes de l'agent orange/dioxine vietnamiennes.

Solidarité qu'il a réitéré dans ses propos.

D'après la VAVA, de 1961 à 1971, ce sont 80 millions de litres de défoliants qui ont été épandus par l'armée américaine sur le théâtre d'opération au Vietnam, lesquels contenaient près de 400 kilogrammes de dioxine. Environ 4,8 millions de Vietnamiens ont été contaminés par la dioxine, dont environ 3 millions en sont des victimes directes.-AVI

Voir plus