La police philippine renforce la sécurité pour le 23e Sommet de l'APEC. Crédit photo: AFP

Manille (VNA) - Les forces armées philippines sont en état d'alerte et ont promis "une plus grande sécurité" pour les dirigeants internationaux lors du 23e Sommet du Forum économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) à Manille du 17 au 20 novembre, selon la presse ​philippine.

Selon "The Standard", le colonel Restitudo Padilla, porte-parole des forces armées philippines, a indiqué que la mise en état d’alerte de son pays un jour avant ​la date prévue s’expliquait par ​la série d’attentats terroristes sans précédent perpétrée à Paris, laquelle ​a fait ​au moins 128 morts.

Actuellement, les décideurs politiques de sécurité de l’APEC examinent la situation afin d’assurer la sécurité de ce sommet.

Le 14 novembre, le président philippin Benigno Aquino III a convoqué le groupe de son cabinet chargé de la sécurité pour discuter des mesures prises contre tout incident éventuel. Alors que le directeur général de la Police nationale des Philippines, Ricardo C. Marquez a déclaré que la totalité des forces de la Police nationale était en "état d'alerte maximale" et était prête à faire face à ​toute éventualité. Les mesures de sécurité ont été ​prises, notamment ​dans les ports maritimes, les aéroports et le réseau ferroviaire.

Les Philippines ont annulé plus de 1.000 vols, mobilisé 18.000 policiers et promulgué des jours fériés à Manille pour assurer un sommet placé sous les signes de la sécurité et de l'efficacité, ont dit les organisateurs.

Le 23e Sommet de l’APEC prévoit d'accueillir le président américain Barack Obama, les dirigeants chinois, japonais, australiens, canadiens et ceux de 15 autres pays.  –VNA