La tortue de Hô Guom a été amenée dimanche après-midi dans la piscine spéciale installée au pied de la tour de la Tortue, au milieu du lac de l'Épée restituée (Ho Guom), au centre de Hanoi, ce pour soigner ses blessures.

L'opération consistant à l'amener sur l'îlot de la tour de la Tortue a duré deux heures, avec la participation d'une dizaine d'ouvriers formés pour ces travaux et bien assistés par les équipements professionnels qu'ils ont à disposition.

Selon le vétérinaire Nguyen Huy Dang, vice-directeur du service de l'Agriculture et du Développement rural de Hanoi, les vétérinaires et experts ont immédiatement examiné la tortue pour établir un diagnostic précis de ses blessures. Ils seront à ses côtés, de jour comme de nuit, durant tout le temps que prendra les opérations.

Il s'agira de déterminer les causes de ses blessures, d'élaborer un plan de traitement et de sélectionner les médicaments adaptés pour sa guérison. Par ailleurs, les vétérinaires détermineront son sexe et effectueront un prélèvement pour analyser son ADN afin de lui apporter les meilleurs soins possibles.

Après le traitement de ses blessures, le reptile sera soigné dans la piscine spéciale avant d'être relaché dans lac, dont l'environnement devra être dépollué.

"C'est l'un des animaux les plus menacés dans le monde et on en sait très peu sur elle", a commenté Tim McCormack, du Asian Turtle Programme, groupe de protection et recherche basé à Hanoï.

Le reptile, qui pèserait plus de 200 kilos, aurait été blessé par les hameçons des pêcheurs et de petites tortues de Floride apparues dans le lac ces dernières années, selon la presse.

Selon McCormack, l'animal, qui a probablement plus de 100 ans, est l'une des quatre tortues "Rafetus Swinhoei" connues. Deux autres seraient en Chine et la dernière dans un autre lac de Hanoï, a relaté l'AFP.

Selon une légende, au 15e siècle, une tortue dans ce lac de Hanoi avait demandé au roi Le Loi de lui rendre l'épée magique qui avait aidé celui-ci à vaincre les agresseurs Ming. - AVI