Des partisans de la LND devant le siège du parti, lundi 9 novembre. Photo : AP

Hanoi (VNA) - Le dé​pouillement des votes au Myanmar confirmait mardi 10 novembre une victoire écrasante de la Ligue nationale pour la démocratie (LND – parti d’opposition) aux élections législatives de dimanche.

A la Chambre des représentants, la plus importante avec 323 sièges en jeu, les premiers résultats portant sur 54 sièges en donnent 49 à la LND, contre trois pour le Parti pour la solidarité et le développement de l’Union (USDP – parti au pouvoir).

Les candidats de la LND ont également obtenu 47 sièges aux assemblées régionales, contre trois pour l’USDP.

En fin de la première journée du dépouillement, la LND ​avait emporté 96 sièges de députés dans la Chambre basse et les assemblées régionales.

Selon la Commission électorale du Myanmar (MUEC), les résultats continueront d'être actualisés jusqu’au 15 novembre prochain.

On recense 6.038 candidats issus de 91 partis ainsi que 310 candidats indépendants qui se disputent plus de 1.000 sièges dans ​les chambres basse et haute du parlement et les assemblées régionales. Le Parlement de l'Union élira trois vice-présidents dont l'un deviendra le président du Myanmar.

Plus précisément, 1.733 candidats sont en lice à la Chambre des représentants (Chambre basse), 886 à la Chambre des nationalités (Chambre haute), et 3.419 aux assemblées régionales. -VNA