Des officiels du Conseil de la Communauté socio-culturelle de l'ASEAN lors d'une réunion au Laos en 2016. Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) – La Communauté socio-culturelle de l’ASEAN (ASCC), créée le 31 décembre 2015, a obtenu de premiers résultats encourageants en terme d’application de la Vision pour 2025 de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est).

Sa première réalisation réside dans l’élaboration de plusieurs projets de développement des ressources humaines dans le contexte d’écarts de développement entre les pays membres de l’ASEAN. L’ASCC accorde sa priorité à l’éducation et à la formation en encourageant les échanges d’élèves et d’étudiants, les bourses d’études, les programmes de développement des jeunes dirigeants, l’amélioration des compétences professionnelles des travailleurs, la création d’emplois durables et le soutien aux groupes vulnérables. Au Vietnam, dès la création de la Communauté de l’ASEAN, les besoins de main-d’œuvre qualifiée ont augmenté de 28%, ceux de main-d’œuvre possédant des compétences pointues, de 13%.

L’une des priorités de l’ASCC est de réduire les écarts de développement entre les pays membres, afin que tous les citoyens de la région bénéficient des intérêts et avantages de la Communauté de l’ASEAN. Avec plus de 200 projets en opération, les six pays membres plus développés (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Singapour, Philippines et Brunei), les partenaires et les organisations internationales accordent des aides importantes au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam. Ces aides ont abouti à la réduction de la pauvreté et à la multiplication par six de la classe moyenne dans toute la région en dix ans.

L’ASCC s’efforce de créer des conditions optimales au développement des coopérations régionales dans le secteur socio-culturel, de l’éducation à la résilience aux changements climatiques et aux épidémies, en passant par la santé et le bien-être social. Ses priorités en 2017 (création d’emplois durables, résilience aux catastrophes dans et hors de la région, éducation pour les enfants non scolarisées, réalisation du Plan directeur de l’ASEAN sur la communication…) revêtent de grandes significations pour les groupes vulnérables.

L’ASCC cherche en outre à promouvoir l’équité sociale, les droits et intérêts légitimes des femmes, des enfants, des personnes âgées, des infirmes et des travailleurs migrants. L’ASEAN a créé un comité sur la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants, un réseau sur la prévention de la violence à l’encontre des femmes et des enfants. Elle a également lancé un programme de protection, de développement et de soins des enfants, et plusieurs autres sur les services sociaux ou la réadaptation fonctionnelle en faveur des personnes handicapées.

Développer l’identité de l’ASEAN est une autre priorité de l’ASCC. Les pays membres ont sorti de nombreuses publications, produit des bulletins et des programmes télévisés sur l’ASEAN. Plusieurs programmes ont été lancés dans le but d’améliorer les connaissances sur l’ASEAN et de développer les patrimoines culturels de la région. L’accélération de l’édification de l’ASCC a permis d’approcher les peuples des pays membres, et de les encourager à oeuvrer pour le développement de la Communauté de l’ASEAN.

Dans le processus de développement de la coopération, l’ASEAN souligne l’importance de la solidarité, des consultations et du consensus pour régler les désaccords. Si un problème surgit dans la région, tous les 10 pays membres travaillent ensemble pour trouver des solutions. Ainsi ils ont conjugué leurs efforts pour résoudre plusieurs problèmes liés au développement durable, à la protection et à l’emploi des ressources d’eau du Mékong, ou aux nuages de pollution transfrontalière... Ils ont également coopéré pour résoudre partiellement des litiges bilatéraux ou multilatéraux entre pays membres.

En dépit de ses réalisations, la Communauté de l’ASEAN fait face toujours à de grands défis sociaux, particulièrement la pauvreté, la pollution, les risques d’épidémies et de catastrophes naturelles. Avec ses valeurs, l’ASCC a un rôle important dans l’approfondissement des liens au sein de l’ASEAN et le développement de son identité, pour assurer l’harmonie, un développement homogène et une intégration durable en Asie du Sud-Est. -VNA