Vietnam-Royaume-Uni: perspectives de commerce et d'investissement après le Brexit

Le commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni a constamment progressé ces dernières années, y compris durant le processus de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE).
Vietnam-Royaume-Uni: perspectives de commerce et d'investissement après le Brexit ảnh 1Les accords de libre-échange offrent aux entreprises des opportunités d'accroître leurs exportations. Photo: Vietnam +

Le commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni a constamment progressé ces dernières années, y compris durant le processus de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE).

Partageant avec la presse, Mme Nguyen Khanh Ngoc, directrice adjointe du Département des marchés d’Europe et d’Amérique relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré que les marchandises des deux pays étaient complémentaires et que les perspectives du commerce bilatéral dans les temps à venir étaient géniales.

Le Vietnam et le Royaume-Uni entretiennent des relations diplomatiques depuis 1973. En 2010, le Vietnam et le Royaume-Uni ont signé un accord de partenariat stratégique. Depuis, les échanges commerciaux entre les deux pays ont continué d’augmenter, a-t-elle indiqué.

En 2017, le commerce bilatéral s’est chiffré à 6,2 milliards de dollars, soit 3,5 fois plus en 10 ans. En 2019, le chiffre d'affaires total du commerce bilatéral a atteint 6,6 milliards de dollars.

« On peut dire que le commerce bilatéral entre le Vietnam et le Royaume-Uni a connu une bonne croissance lors de ces derniers temps », a constaté Nguyen Khanh Ngoc, ajoutant que le Vietnam avait affiché un excédent commercial avec le Royaume-Uni d'environ 5 milliards de dollars par an en moyenne.

Le Vietnam exporte principalement vers le Royaume-Uni des fruits et légumes, des produits aquatiques, des noix de cajou, du textile-habillement, des chaussures et, en particulier, des produits électroniques qui représentent jusqu’à 25-30% des exportations nationales vers ce marché. Le Vietnam importe principalement du Royaume-Uni des machines, des équipements, des outils, des produits de haute technologie ...

Vietnam-Royaume-Uni: perspectives de commerce et d'investissement après le Brexit ảnh 2Mme Nguyen Khanh Ngoc, directrice adjointe du Département des marchés d’Europe et d’Amérique relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce. Photo : Vietnam+

« Par conséquent, compte tenu de la complémentarité, à mon avis, les perspectives du développement du commerce bilatéral dans les temps à venir sont très bonnes ». a déclaré Nguyen Khanh Ngoc.

« Dans le contexte de Brexit, les deux parties cherchent à surmonter les difficultés, à exploiter leurs atouts pour renforcer leur coopération », a-t-elle affirmé, soulignant que le Vietnam et le Royaume-Uni avaient convenu de négocier un accord de libre-échange bilatéral sur la base de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'UE (EVFTA).

« Les deux pays espèrent qu'avec leurs efforts, ces négociations pourront se terminer d'ici fin 2020 », a indiqué la directrice adjointe du Département des marchés d’Europe et d’Amérique.

Le Royaume-Uni est également un grand investisseur au Vietnam. En effet, il est classé 16e sur les 137 pays et territoires ayant des projets d'investissement au Vietnam. Ses projets au Vietnam concernent principalement le secteur minier (sept projets avec un capital total de 715,6 millions de dollars), la transformation et la fabrication (55 projets cumulant 714,4 millions de dollars), l’immobilier (548 millions de dollars)...

Les entreprises britanniques qui investissent au Vietnam sont toutes de grands noms, tels que la compagnie pétrolière et gazière BP, BHP Billiton Aluminium, HSBC, Prudential ... A noter que Standard Chartered Bank et HSBC Bank étaient les deux premières banques à capital 100% étranger à être établies au Vietnam.

« Je pense que dans les temps à venir, les deux parties accéléreront les négociations du libre-échange afin que cet accord soit bientôt signé et entre en vigueur », a indiqué Nguyen Khanh Ngoc.

« Le Vietnam a demandé au Royaume-Uni de continuer de l’aider à développer les énergies vertes à travers les partages de connaissances et le soutien à la mise en œuvre des programmes d’économies d’énergie et d’énergies renouvelables », a-t-elle ajouté.

« Par ailleurs, grâce aux activités de leur Comité mixte, les deux parties examineront les projets britanniques au Vietnam et s’informeront des difficultés des investisseurs britanniques au Vietnam, de sorte que le gouvernement puisse prendre des mesures opportunes pour les assister et favoriser les investissements britanniques », a-t-elle conclu./. Vietnam+

Voir plus