Une cliente de Vietnam Airlines au comptoir d'enregistrement à l'aéroport. Photo: internet
 

Hanoi (VNA) – ​Concernant les attaques par ​des hackers du système informatique des aéroports internationaux de Noi Bai (Hanoi) et Tan Son Nhat (Ho Chi Minh-Ville) ainsi que de son site http://www.vietnamairlines.com, la compagnie générale de l’aviation du Vietnam (Vietnam Arlines) a récemment annoncé que tout son système informatique était revenu à la normale, ​notamment le contrôle et les transactions sur son site et ​le réseau d’ordinateurs dans les comptoirs d’enregistrement de ces deux aéroports.

Un représentant de Vietnam Airlines a fait savoir que la compagnie avait collaboré avec des experts en technologies de l’information du Département de la cyber-sécurité du ministère de la Sécurité publique, du Département de la sécurité informatique et du VNCERT du ministère de l’Information et de la Communication, Viettel, FPT et d’autres partenaires pour remettre en route les programmes piratés, contrôler et réexaminer les autres programmes.

Par ailleurs, Vietnam Airlines a coopéré avec la Compagnie générale des aéroports du Vietnam (ACV) pour restaurer les ordinateurs aux comptoirs d’enregistrement aux aéroports de Noi Bai et Tan Son Nhat.

« A l’heure actuelle, cet incident ne porte plus atteinte à la sécurité des vols et des activités générales de Vietnam Airlines », ​a-t-il précisé, ajoutant que l’incident n’a pas beaucoup affecté les services clientèles grâce aux scénarios préventifs.

Concernant le programme Bong Sen Van (Lotus d’Or), Vietnam Arlines a informé l’interruption provisoire des transactions en ligne pour garantir au mieux la sécurité pour les membres.

Suite ​aux attaques du site de Vietnam Arlines, ​le 30 juillet, le ministère de l’Information et de la Communication a demandé aux organes, aux organisations et aux entreprises de prendre immédiatement des mesures afin de mieux garantir la sécurité informatique.

Le ministère de l’Information et de la Communication a invité ces derniers à observer strictement les réglementations ​relatives à la cybersécurité. Dans l’immédiat, il faut assurer la sécurité ​des noms de domaine, portails et sites fournissant des informations et des services en ligne.

Les services chargés des technologies de l’information et de la sécurité informatique des organes, organisations et entreprises doivent prendre toutes les mesures techniques pour garantir la sécurité conformément aux instructions du ministère de l’Information et de la Communication figurant ​dans la notice 2132 du 18 juillet 2017 de l’Équipe ​de réaction rapide pour les ordinateurs du Vietnam (VNCERT-Vietnam Computer Emergency Response Team). En même temps, les techniciens de ces services doivent être ​opérationnels 24h/ 24 pour régler les éventuels problèmes et difficultés. En cas d’incident, ces services doivent informer ​les organes compétents pour traitement.

Le ministère de l’Information et de la Communication a également demandé au Département de la sécurité informatique et au VNCERT d’être actifs dans la supervision, la recherche et l’annonce en temps opportun des risques pour les systèmes informatiques, et de publier immédiatement ​une notice d'instructions en matière de prévention, de secours et/ou de coordination dans le règlement des incidents.

Le 29 juillet, le site de Vietnam Airlines a été piraté, renvoyant les visiteurs vers des sites étrangers. Les données de certains clients réguliers de Vietnam Airlines ont été publiées.

A 17h10 ​le 29 juillet, le site de Vietnam Airlines a été repris et placé sous contrôle strict jusqu'à ce jour.

Le Département de la cybersécurité du ministère de la Sécurité publique, le Département de la sécurité informatique et du VNCERT du ministère de l’Information et de la Communication, la compagnie FPT et la compagnie générale des télécommunications de l’Armée Viettel, ont aidé Vietnam Airlines à régler cet incident. -VNA