Photo: Internet

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Vie-Pan Techno Park est un modèle exemplaire en matière d’attrait d’investissement direct étranger et d’investissements japonais en particulier, à Ho Chi Minh-Ville.

C’est ce qu’a déclaré Le Thanh Liem, vice-président permanent du comité populaire municipal lors de la cérémonie de mardi, 28 août, consacrée à la célébration du 5e anniversaire de la fondation de Vie-Pan Techno Park et à la publication du rapport sur le perfectionnement de ses infrastructures implantés dans la zone industrielle de Hiep Phuoc, district de Nha Be.

Selon lui, Vie-Pan Techno Park aide les investisseurs japonais à réduire le temps de préparation des investissements, à réduire les coûts de gestion, à déployer rapidement la production et à concentrer leurs ressources au service de la production principale pour atteindre la plus haute efficacité.

L'achèvement du système d'infrastructures de la zone industrielle de Hiep Phuoc et de Vie-Pan Techno Park en particulier, a contribué à affirmer l'engagement des autorités de Ho Chi Minh-Ville  de créer les meilleures conditions pour les investisseurs étrangers, notamment japonais.

Le Thanh Liem a apprécié les contributions des entreprises japonaises au transfert de technologies, à la formation des ressources humaines qualifiées, à la création d’emploi au Vietnam ainsi qu’au processus d’industrialisation et de modernisation de la ville.

A ce jour, 118 entreprises japonaises sont implantées  dans des zones industrielles et franches de Ho Chi Minh-Ville, représentant des investissements à hauteur de 1,4 milliard de dollars versés pour l’essentiel dans les secteurs mécanique, électrique et électronique.

Selon Kimura Jinjiro, directeur de Vie-Pan Techno Park, son parc vise à attirer des petites et moyennes entreprises japonaises spécialisées dans l’industrie auxiliaire. Après cinq ans de sa fondation, le parc a attiré 15 entreprises japonaises.

Vie-Pan Techno Park,  jouant le rôle d’une passerelle entre les entreprises japonaises et vietnamiennes, contribuera à l’établissement de chaînes d'approvisionnement dans l’industrie auxiliaire, a-t-il ajouté. -VNA