Hanoi (VNA) – Nguyên Thi Thât rejoindra l’équipe féminine belge de cyclisme Lotto Soudal Ladies à partir de la saison 2019. Elle deviendra donc la première cycliste vietnamienne à courir pour une équipe étrangère.

La coureuse N°1 du Vietnam, Nguyên Thi Thât. Photo: ST/CVN

Nguyên Thi Thât, 25 ans, fait partie des 70 meilleures coureuses du monde. Récemment, elle a reçu une invitation à courir en Belgique, sous le maillot de l’équipe Lotto Soudal Ladies. C’est une vraie reconnaissance pour cette jeune fille originaire de la province d’An Giang (delta du Mékong), car jusqu’alors, aucun cycliste vietnamien ne s’était vu offrir une telle opportunité à l’étranger.

Du talent à revendre

La performance de Nguyên Thi Thât lors de la course cycliste féminine internationale Dwars door de Westhoek 2018 a "tapé dans l’œil" des scouts (personnes chargées de repérer les jeunes espoirs, ndlr) de la Lotto Soudal Ladies. Le 3 juin, avec une vitesse moyenne de 38,59 km/h et en coupant la ligne d’arrivée après 3h14’20’’ de course, elle a remporté la première étape de cette compétition disputée autour de Boezinge (Flandre occidentale), sur une distance de 125 km. La Néerlandaise Wiebes Lorena a occupé la deuxième place, suivie par l’Italienne Balsamo Elisa.

Auparavant, Thât avait décroché l’or en course sur route individuelle féminine au Championnat asiatique de cyclisme 2018, qui s’est déroulé en février au Myanmar. Il s’agissait de la première médaille d’or remportée par une coureuse vietnamienne dans l’histoire de ce championnat.

La saison 2019 du Tour de Belgique verra évoluer Nguyên Thi Thât (1er plan) sous les couleurs de l’équipe Lotto Soudal Ladies. Photo: CTV/CVN

L’équipe Lotto Soudal Ladies avait contacté Nguyên Thi Thât, avant les ASIAD 2018. Mais à cette époque, le plus important pour la coureuse était de se consacrer à ces Jeux d’Asie. "J’ai dit au scout de la Lotto Soudal Ladies que je donnerais ma décision après les ASIAD 2018. J’ai pensé que je risquais de gâcher une occasion unique dans ma vie. Mais après les ASIAD, il m’a de nouveau contactée et je n’avais plus aucune raison de tergiverser", a confié Thât.

Elle a également fait savoir que sa décision avait reçu l’approbation totale des responsables du club Hat Ngoc Troi pour lequel elle court actuellement.

Objectif: se qualifier pour les JO de Tokyo

Aux termes du contrat signé avec la Lotto Soudal Ladies, le salaire de Thât sera de 2.500 euros par mois, plus les primes en fonction de ses performances. L’équipe cycliste belge prendra également en charge son hébergement, ses billets d’avion et ses frais de déplacement lorsqu’elle participera à des compétitions en Europe. Par ailleurs, Thât sera autorisée à retourner au Vietnam pour prendre part aux grandes compétitions sous le maillot de l’équipe d’An Giang. Elle a également déclaré que sa plus grande ambition était de se qualifier pour les Jeux olympiques (JO) d’été de 2020 à Tokyo (Japon), où elle souhaite rivaliser avec des coureuses de classe mondiale.

"Le fait d’avoir cette opportunité à l’étranger ne présente que des avantages pour Thât. En plus d’accumuler des points en vue des JO 2020, elle pourrait acquérir plus d’expériences en affrontant des adversaires puissants. Nous espérons qu’elle sera pionnière de l’engagement des coureurs vietnamiens dans des clubs étrangers", a souligné Ngô Quang Vinh, vice-président de la Fédération vietnamienne du cyclisme et de la moto sportive.

Pour l’heure, Thât a encore des difficultés à s’exprimer autrement qu’en vietnamien. Si elle peut entendre et comprendre ce que ses entraîneurs et ses coéquipières disent, elle manque de vocabulaire pour la vie et les activités quotidiennes. Elle espère donc que ces séjours en Belgique lui permettront d’améliorer sa maîtrise de langues étrangères. – CVN/VNA