Phan Kim Khanh a été condamné à 6 ans de prison pour "propagande contre l’État de la République socialiste du Vietnam".
 

Thai Nguyen (VNA) –  La Cour populaire de la province de Thai Nguyen (Nord) a condamné en première instance, mercredi 25 juillet, Phan Kim Khanh, né en 1993, à 6 ans de prison pour "propagande contre l’État de la République socialiste du Vietnam", en vertu de l’article 88 du Code pénal.

Phan Kim Khanh est domicilié dans la commune de Yen Tap, district de Cam Khe, province de Phu Tho (Nord).

Selon l’acte d’accusation du Parquet populaire de la province de Thai Nguyen, depuis 2015, alors qu'il était étudiant à l’Université de Thai Nguyen, Khanh avait collaboré avec certains éléments réactionnaires de l’étranger pour établir un compte sur les réseaux sociaux afin de diffuser de nombreuses fausses informations de nature à diffamer les dirigeants du Parti et de l’Etat, et à dénaturer les préconisations et lignes du Parti…

Lors de l’audience, l’accusé a reconnu ses actes de violation de la loi et fait preuve de repentir, avant de demander la clémence de la loi.

En se basant sur les prescriptions de la loi et les circonstances atténuantes, le conseil de jugement a condamné Phan Kim Khanh à 6 ans de prison. -VNA