Hanoi (VNA) - Le projet Kid , prévention et lutte contre les abus sexuels envers les enfants, vient de voir le jour. Son objectif: donner aux petits les connaissances indispensables pour se prémunir face à ces risques.
 
Dans un cours pour apprendre aux enfants à se protéger contre l'abus sexuel. Photo: baokhanhhoa.vn

"À l’heure actuelle, les enfants ont accès à de nombreuses connaissances scientifiques mais ils ont une compréhension vague des moyens d’autoprotection, en particulier pour lutter contre les risques d’abus sexuels dont ils peuvent être victimes. D’où la naissance de Kid , dont l’objectif est de prévenir et lutter contre les abus sexuels envers les plus jeunes", explique Nguyên Nhu Ngoc, responsable du projet Kid .

Pour cette classe, la séance de sensibilisation commence par un film d’animation ayant pour sujet une petite fille, Coman, qui a été entraînée dans une pièce et attouchée par des individus. Lorsque la vidéo s’achève, les élèves de la classe s’engagent dans une discussion afin de mieux comprendre ce que peuvent être les abus sexuels.

Dans l’autre classe, un membre de Kid , jouant le rôle d’inconnu, entre dans la classe avec beaucoup de bonbons, téléphones et ipad. Avec ces cadeaux et quelques paroles les incitant à venir avec lui, plus de la moitié de la classe se lève avec enthousiasme, prête à suivre "cet étranger". Immédiatement, un débat a lieu avec les enfants à propos de cette situation…

Dans de telles classes, les élèves ont l’opportunité d’avoir facilement accès aux connaissances sur le corps, aux moyens de prévention et de lutte contre les mauvaises intentions, ainsi qu’aux moyens de recherche d’aides face à des situations d’urgence, etc.

"Au début, quelques élèves riaient aux éclats et les autres étaient  honteux. Mais nous les aidons à surmonter leur gêne et comprendre qu’il s’agit de situations et d’histoires quotidiennes qu’ils peuvent rencontrer à tout moment", explique la responsable de Kid .

Le programme a été fondé mi-2017 par une dizaine de membres, âgés de 20 à 25 ans. Ils sont enseignants, médecins, fonctionnaires, etc., associés à plus de 80 collaborateurs, essentiellement des étudiants. Leur objectif est de tout mettre en œuvre pour offrir la sécurité aux enfants. Auparavant, ses membres se sont rencontrés dans le cadre du programme de perfectionnement du leadership chez les jeunes

"I Commit 8", organisé à l’initiative du Centre des études pour le développement durable (CSDS - Center for Substainable Development Studies).

Petites briques, grand mur

Après deux ans d’activité, Kid a déjà organisé une dizaine de formations gratuites, en faisant appel à des spécialistes concernant les échanges entre parents et enseignants, surtout s’agissant des personnes vivant à la campagne, en banlieue ou dans les régions en situation difficile. Le programme touche aussi des enfants victimes de pathologies physiques et mentales, et étant, de ce fait, des personnes particulièrement vulnérables.

"Je sais, je suis en sécurité". Tel est le message que Kid veut diffuser dans la communauté. "À la fin de chaque cours, le programme organise toujours une exposition de peintures réalisées par ses participants au sujet de la problématique du jour", souligne Nguyên Thi Trang, membre de Kid .
 
D’après le directeur de l’école Xa Dàn à Hanoï, Pham Van Hoan, le programme Kid contribue à accentuer la vigilance et l’amour de la communauté en faveur des enfants. "Nous félicitons les jeunes animant ce programme et portant une attention particulière aux problèmes sociaux", précise-t-il.

"Non seulement  Kid aide les enfants défavorisés à éviter de mauvais traitements dans leur environnement, mais il offre également aux enseignants et parents l’opportunité d’avoir accès aux mesures de prévention et de lutte contre les abus sexuels envers les enfants. Un succès remarquable de Kid ", apprécie Mac Chung Thuy, directrice adjointe du collège privé Nhân Chinh, spécialisé dans la formation de petits malentendants et malvoyants de la capitale.

Grâce à ses succès, Kid s’est vu décerner, l’année dernière, le Troisième Prix des Jeunes créatifs 2018; le Prix d’"ambassadeur de l’égalité des sexes et de la diversité". En outre, Kid a bénéficié du fonds d’assistance des États-Unis aux jeunes dirigeants de l’Asie du Sud-Est.

Dans l’avenir, Kid continuera à solliciter des assistances financières des organisations humanitaires afin d’offrir à l’enfance fragilisée l’opportunité d’avoir accès à son programme.

L’Assemblée nationale et la protection de l’enfant

Dans le cadre de la 7e session de l’Assemblée nationale (AN) de la XIVelégislature, qui s’est déroulée du 20 mai au 14 juin, l’AN a adopté une résolution sur son programme de supervision 2020, dont les politiques concernant la protection de l’enfant continuent d’être mises en œuvre. Celles-ci s’inscrivent dans la Loi des enfants, promulguée lors de la 11e session de l’AN de la XIIIelégislature et entrée en vigueur au mois de juin 2017.

Suite à cette prescription, l’AN devrait créer une équipe de surveillance chargée de la mise en œuvre des politiques et lois en matière de prévention et de lutte contre la maltraitance des enfants. Elle devra également définir concrètement le contenu, les plans et les participants à cette surveillance. Les résultats de cette action devraient être présentés ultérieurement, lors de la 9e session de l’AN de la XIVe législature. De février à mai, le pays a recensé cinq affaires d’abus sexuels envers les enfants. – CVN/VNA