Le Premier ministre Nguyễn Xuân Phúc s'entretient avec le président américain Donald Trump en mai 2017. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) -  "Le message principal véhiculé lors de la visite d’État du président américain Donald Trump au Vietnam est de promouvoir le partenariat intégral en fort développement entre les deux pays", a souligné H. R. McMaster, conseiller à la sécurité nationale des États-Unis.

"La visite a pour objectif d’intensifier la coopération avec le Vietnam dans l’économie, le commerce et la sécurité", a-t-il déclaré à la presse internationale au seuil de la visite d’État du président américain.

En fait, depuis la normalisation des relations en 1995, les relations entre les deux pays connaissent des progressions notables, notamment dans la politique, l’économie et la défense. En matière de politique et de diplomatie, les deux parties ont mené plusieurs visites de haut niveau entre les dirigeants des deux pays, dont celles du Premier ministre Phan Van Khai (juin 2005), du Premier ministre Nguyen Tan Dung (juin 2008 et février 2016), du président de la République Nguyen Minh Triet (juin 2007), du président vietnamien Truong Tan Sang (jullet 2013), et particulièrement la visite historique du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong (juillet 2015) et la plus récente visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (mai 2017).

Du côté américain, après la première visite du président Bill Clinton au Vietnam en novembre 2000, les présidents américains George Bush et Barack Obama ont chacun effectué ​une visite ​dans le pays. En particulier, la visite du président Donald Trump dans la première année de son mandat fait concrétiser son affirmation lors de son entretien avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc le 31 mai dernier de «prendre en considération les relations Vietnam – États-Unis et le rôle du Vietnam dans la région», et de son souhait de «développer fortement les relations bilatérales dans les temps à venir».

Depuis la signature de l’Accord commercial Vietnam – États-Unis en 2001, les relations commerciales bilatérales se développent fortement. Le Vietnam est le 16e partenaire commercia​l des États-Unis et le commerce bilatéral a connu une croissance moyenne de 20% par an pour atteindre plus de 47 milliards de dollars en 2017 contre 220 millions en 1994. Les États-Unis sont placés au 8e rang des pays et territoires investisseurs au Vietnam. Au premier trimestre de 2017, ce pays comptait 834 projets cumulant un capital d’environ 10,22 milliards de dollars au Vietnam. Le Vietnam dispose, lui, de 147 projets d’investissement d'un montant total de 571,38 millions de dollars aux États-Unis.

La coopération dans la défense et la sécurité est un exemple dans l​a construction ​réussie de la confiance entre les deux pays. Immédiatement après la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays, leurs liens dans la défense ont été rétablis et intensifiés par l'intermédiaire des échanges de délégations de tous les niveaux, la formation, les consultations de dialogue, la sécurité maritime, la recherche et le sauvetage…, notamment la coopération dans le règlement des conséquences laissées par la guerre dont le déminage, la décontamination des sols, la recherche des soldats américains portés disparus et la participation aux activités de maintien de la paix de l’ONU.

Avec l’aide de la partie américaine, le projet de désintoxication de l’aéroport de Da Nang a été achevé avant terme et un projet similaire est réalisé à l’aéroport de Bien Hoa, preuve pour la coopération bilatérale efficace en matière de défense.

La coopération dans l’éducation est un autre point brillant dans les relations bilatérales, avec plus de 30.000 étudiants et stagiaires vietnamiens suivant un cursus aux Etats-Unis.

Les deux pays collaborent également de plus en plus étroitement dans les forums multilatéraux dont l’APEC, l’ARF, l’ADMM +, l’EAS.

« Le Vietnam et les Etats-Unis ont des conditions favorables pour promouvoir leurs relations mutuellement avantageuses pour les deux pays », a estimé le professeur Fredrik Lovegall de l’Université Harvard, auteur de quatre livres sur le Vietnam dont « Embers of War » (Braises de guerre) qui a reçu le prix Pulitzer en 2014, lors d’une interview accordé au correspondante de l’Agence vietnamienne d’information, avant la visite au Vietnam du président Donald Trump.

Selon lui, les Etats-Unis sont un partenaire important aidant le Vietnam à développer son économie, accéder aux nouvelles technologies et à l’éducation moderne, consolider ses capacités de défense. « Le Vietnam et les Etats-Unis peuvent partager leurs expériences dans la confrontation à des grands défis dont le développement urbain, l’assurance de la cybersécurité, les changements climatiques. Par ailleurs, les deux pays ont des intérêts communs dans la région Asie-Pacifique. La coopération bilatérale contribuera ainsi activement à la paix, à la stabilité, à la coopération au développement dans la région et dans le monde », a-t-il dit.

Evidement, les relations vietnamo-américaines ne son pas totalement favorables, notamment quand l’administration du président Donald Trump n’a pas encore une stratégie claire pour l’Asie. Cependant, passant en revue les vicissitudes dans les relations entre les deux pays depuis le 16 février 1946 où le Président Ho Chi Minh envoyait une lettre au président américain Harry S. Truman pour informer de la naissance d’un Vietnam indépendant, on peut convaincre fermement que les relations Vietnam – Etats-Unis continueront à se développer heureusement selon l’actuelle tendance à l’amitié et à la coopération.

Lors de l’entretien avec le président américain Barack Obama le 7 juillet 2015 à Washington, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a dit : « Deux anciens ennemis, nous sommes devenus amis, partenaires et partenaires intégraux. Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous sommes responsables de l’avenir".

La visite du président américain Donald Trump créera des conditions favorables pour que les deux parties continuent à édifier leur confiance, établir de nouveaux cadres de coopération plus efficaces, afin de promouvoir le partenariat intégral Vietnam – Etats-Unis, pour l’intérêt des deux pays, pour la paix, la stabilité et la coopération au développement dans la région et dans le monde. -VNA