Le vice-ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, Chris Forbes, présente la culture du soya canadien. Photo : CVN
 
Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Une dizaine d’entreprises canadiennes spécialisées dans la production et l’exportation de soya, dirigées par Chris Forbes, vice-ministre canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, étaient présentes le 28 février à Hô Chi Minh-Ville pour examiner les opportunités de coopération avec des entreprises locales. 

Lors de la "Rencontre d’affaires" (Business to business meetings), organisée le même jour par l’ambassade du Canada, Chris Forbes  a insisté sur l’importance de l’agriculture du Canada, dont la culture du soya, un de ses produits phares. Il a souligné que la production, la traçabilité ainsi que le contrôle de la sécurité alimentaire étaient assurés par les organes compétents et que les produits canadiens étaient de qualité et non génétiquement modifiés. Selon M. Forbes, le Vietnam est un marché important pour ces produits.

Le Vietnam, un grand partenaire commercial du Canada

Andrew Jones, représentant de Soy Canada, a  présenté des modèles  de culture, de production ainsi que des recherches scientifiques pour développer  durablement le soyja canadien dans différentes villes et régions comme Alberta, Sakatchewan, Québec, Ontario, Manitoba etc. Il a souligné que le Vietnam était un partenaire important du Canada en la matière. Selon des statistiques de Soy Canada, le soya canadien est présent dans 71 pays. En 2017, le Vietnam a figuré dans le top 10 des pays importateurs; et en 2018, il s’est classé 4e, derrière le Japon, la Chine et la Malaisie.

En 2018, le Canada a exporté 103,568 tonnes de soya au Vietnam, soit deux fois plus qu’en 2012. Et le représentant de Soy Canada s’est déclaré convaincu que l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (Comprehensive and Progressive Agreement for Trans-Pacific Partnership (CPTPP en anglais), entré en vigueur le 30 décembre 2018 au Canada et le 14 janvier 2019 au Vietnam, contribuerait à renforcer les échanges commerciaux fructueux entre les deux pays, en particulier grâce aux réductions et exemptions de taxes douanières, avec 94% des produits agro-alimentaires du Canada bénéficiaires.

À savoir que le Canada a produit plus de 7.7 millions de tonnes de soya en 2017, un record. Les surfaces de culture étaient estimées à 3.1 millions d’ha en 2010, concentrées dans l’Ouest du Canada.

En 2018, le Canada a exporté au Vietnam pour 612.4 millions de dollars de produits agricoles et aquatiques. Le Vietnam s’affirme comme son plus important partenaire commercial en Asie du Sud-Est.-CVN/VNA