Photo: baocongthuong.com.vn

Hanoï (VNA) - Le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement et l'Agence japonaise de la coopération internationale (JICA) ont organisé un atelier final pour partager les résultats de l'évaluation des technologies à faibles émissions de carbone.

Il faisait partie de la composante 1 du projet de coopération technique de la JICA intitulé "Soutenir la planification et la mise en œuvre de mesures d'atténuation appropriées au niveau national dans un mode de mesure, de notification et de vérification (SPI-NAMA)".

Cette évaluation a été menée conjointement par le Département du changement climatique (DCC) du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement et de la JICA depuis septembre 2016 dans le but de faciliter la mise en œuvre des objectifs d'atténuation du Vietnam définis dans la Contribution nationale déterminée (CND) présentée à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2015.

Les deux parties ont étudié les technologies à faible émissions carbonées possibles, qui pourraient mettre en œuvre 45 options d'atténuation de la CND dans les secteurs de l'énergie, de l'agriculture, de l'utilisation des terres et de la foresterie, et des déchets. En outre, ils ont également évalué les fluorocarbures  qui ont des impacts plus importants que le CO2.

Tout au long des travaux d'évaluation, le DCC et la JICA ont facilité les communications et la coordination entre les parties prenantes, dont les ministères concernés et le secteur privé via des discussions sectorielles approfondies et des dialogues multipartites pour identifier les technologies appropriées pour leurs actions sectorielles d'atténuation. En conséquence, les capacités des ministères concernés pour la planification et la mise en œuvre des plans d'action sectoriels d'atténuation ont été renforcées.

En prenant en compte des besoins et priorités sectoriels, l'évaluation a produit un catalogue de technologies à faibles émissions de carbone prioritaires avec une application potentielle au Vietnam.

"Cette évaluation technologique est non seulement une référence très utile et pratique pour le processus d'examen et de mise à jour continu de la CND dirigé par le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement, mais elle contribuera également à la mise en œuvre du décret gouvernemental sur la feuille de route pour la réduction des émissions de GES", a dit Nguyen Van Tue, directeur général de DCC.

Il a également hautement apprécié les soutiens de la JICA pour cette enquête, ajoutant qu'en s'impliquant activement dans le processus d'évaluation, la capacité de facilitation du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement pour la mise en œuvre future des actions d'atténuation requises par l'Accord de Paris a été renforcée.

La JICA s'attend à ce que le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement et les agences concernées continuent à faire preuve de leadership pour amener la CND à prendre des mesures d'atténuation concrètes grâce à la présentation de technologies à faible émission de carbone qui accompagneront la transition du Vietnam vers une société sobre en carbone. -CPV/VNA