Solutions pour la lutte contre la possession d'animaux sauvages comme animaux de compagnie hinh anh 1Un rapace  relâché dans le parc national de Cuc Phuong. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le 28 septembre à Hanoï, le Centre de l'homme et de la nature (PanNature), l'Animals Asia Foundation (AAF) et le Programme des tortues asiatiques (Asian Turtle Program - ATP) ont co-organisé un séminaire en ligne sur la possession illégale d'animaux sauvages comme animaux de compagnie.

Selon Nguyen Thu Thuy, représentante du Programme de l'ATP, ces dernières années au Vietnam, la possession d'animaux sauvages comme animaux de compagnie est devenu progressivement populaire, en particulier parmi la jeunesse. Les experts avertissent que cette tendance peut entraîner de nombreux risques non seulement pour les animaux et les propriétaires mais aussi pour l'environnement écologique. En effet, plus de 70% des maladies infectieuses dangereuses émergentes chez l'homme sont d'origine animale.

La vente d'animaux sauvages est l'une des raisons de l'augmentation du commerce illégal d'espèces sauvages, devenant  une menace majeure pour la biodiversité et augmentant le risque d'extinction de nombreuses espèces.

Selon les experts, afin de lutter contre la possession d'animaux sauvages comme animaux de compagnie, il devrait y avoir une législation claire sur les risques pénaux encourus par les propriétaires d'animaux sauvages. En outre, il est nécessaire de renforcer la gestion et d'élaborer des politiques basées sur des données nationales et internationales, de promouvoir la coopération et la cohésion entre les parties concernées, et de renforcer la formation et la sensibilisation sur la protection de la faune sauvage ainsi que la protection de la biodiversité. -VNA