Singapour et la Chine cherchent à réduire les risques de conflits en Mer Orientale

Singapour et la Chine étudient de nouvelles idées afin de réduire les risques de conflits non souhaités dans la zone litigieuse en Mer Orientale.
Singapour et la Chine cherchent à réduire les risques de conflits en Mer Orientale ảnh 1Le ministre singapourien des Affaires étrangères Vivian Balakrishnan. Photo : AFP/VNA

Singapour (VNA) – Le ministre singapourien des Affaires étrangères Vivian Balakrishnan, en visite en Chine, a annoncé le 29 février que son pays et la Chine étudiaient de nouvelles idées afin de réduire les risques de conflits non souhaités dans la zone litigieuse en Mer Orientale.

Après une rencontre avec son homologue chinois Wang Yi, le ministre singapourien a affirmé à la presse que ces idées continueraient d’être évaluées ces prochains mois. Singapour, en qualité de coordinateur des relations ASEAN-Chine, se concentrera sur l’élaboration du Code de conduite en Mer Orientale (COC) afin d’aider les parties à résoudre les tensions et éviter les conflits. Selon Vivian Balakrishnan, les deux parties sont convenues d’accélérer les négociations pour parvenir rapidement au COC. « Nous avons tous deux réaffirmé l’importance de la paix, de la stabilité et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer de Chine méridionale (Mer Orientale). C’est un lien essentiel pour la Chine et tous les pays membres de l’ASEAN car beaucoup de nos échanges commerciaux et énerg​étiques se font à travers cette zone », a-t-il dit.

De son côté, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a déclaré que la position de son pays sur la Mer Orientale restait inchangée, mais que Pékin était prêt à coopérer avec l’ASEAN pour appliquer la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) en accélérant les consultations sur le COC. Il a indiqué que la Chine et les pays de l’ASEAN, en tant que pays riverains de la Mer Orientale, continueraient de maintenir la paix, la stabilité, ​notamment la liberté de navigation maritime.

L’agence chinoise Xinhua a également rapporté les propos de Wang Yi qui a appelé Singapour à avoir un rôle plus important dans le renforcement des relations entre la Chine et l’ASEAN, soulignant que la coopération Chine-ASEAN avait de grands potentiels et était mutuellement bénéfique.

Vivian Balakrishnan effectue sa première visite officielle en Chine en tant que ministre singapourien des Affaires étrangères. Dans le cadre de cette visite de deux jours, du 29 février au 1er mars, il a rencontré le vice-président chinois Li Yuanchao et devrait rencontrer le conseiller d’Etat Yang Jiechi, le chef de la Commission centrale des liaisons extérieures du Parti communiste chinois, Song Tao. -VNA

Voir plus