Saigon Co.op, premier détaillant du Vietnam, dit "non" aux pailles en plastique. Photo: VNA

Hô Chi Minh-Ville (VNA) – A partir de mai, plus de 600 supermarchés et magasins de proximité de la Fédération des coopératives commerciales de Hô Chi Minh-Ville (Saigon Co.op) ont franchi le pas pour enlever toutes les pailles en plastique de leurs rayons.

Il s’agit du premier réseau de vente au détail au Vietnam à cesser de vendre des pailles en plastique.

Nguyên Anh Duc, directeur général adjoint permanent de Saigon Co.op, a déclaré qu'à long terme, son entreprise retirera également les pailles en plastique attachées à ses produits de marque privée. Il demandera aux détaillants dans ses magasins de minimiser l'utilisation de pailles en plastique.

Saigon Co.op remplace également les sacs plastiques par des feuilles de bananier comme matériau écologique pour emballer les aliments, a-t-il ajouté.

En 2011, Saigon Co.op est devenue la première à remplacer les sacs plastiques à usage unique par des sacs biodégradables et écologiques.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a déclaré que l'utilisation de sacs biodégradables et de feuilles de bananier pour emballer les aliments faisait partie des efforts importants déployés par Saigon Co.op pour réduire la quantité de sacs plastiques en circulation afin de protéger l'environnement.

De nombreux pays comme les États-Unis, la République de Corée et la Chine ont interdit ou publié une feuille de route interdisant l'utilisation de ce type de produit en plastique.

Au Vietnam, le gouvernement a imposé un taux de taxe environnementale de 100 à 250% du coût de production d'un kilo de sacs plastiques. Cependant, des problèmes de recouvrement des taxes ont entravé le développement de producteurs de sacs biodégradables.

Le Vietnam fait partie des cinq principaux pays pollueurs au monde, qui contribuent ensemble à 60% des déchets plastiques dans les mers du monde.

Deux grandes villes à elles seules, Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, produisent environ 80 tonnes de sacs en plastique et de plastique par jour, dont la plupart sont difficiles à décomposer, selon le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Il a pour objectif de réduire de 65% les sacs plastiques utilisés dans les supermarchés et les centres commerciaux d'ici 2020 par rapport à 2010. D’ici 2026, le Vietnam vise le zéro sac plastique non biodégradable. –VNA