Renforcer la coopération pour promouvoir l'économie circulaire du plastique

Un atelier sur le renforcement de la coopération multipartite pour promouvoir l'économie circulaire du plastique pour le Vietnam a eu lieu le 12 avril à Hanoï.
Hanoï (VNA) - Un atelier sur le renforcement de la coopération multipartite pour promouvoir l'économie circulaire du plastique pour le Vietnam a eu lieu le 12 avril à Hanoï.

Il s'agit d'une activité dans le cadre de la réunion annuelle du groupe de travail sur la mise en œuvre du Partenariat national d'action plastique (National Plastic Action Partnership - NPAP) au Vietnam, qui s’est déroulée le même jour.

Lors de l'atelier, les participants ont discuté de la situation des déchets plastiques au Vietnam, identifié les principales actions à entreprendre. Les discussions et les recommandations de l'atelier seront transmises au groupe de travail sur la mise en œuvre du NPAP.

Selon Le Ngoc Tuan, directeur du Département de la coopération internationale du ministère des Ressources Naturelles et de l'Environnement, l'économie circulaire est considérée comme l'une des solutions pour résoudre le problème de la pollution plastique, en promouvant des modèles de réutilisation innovants. Avec l’économie circulaire, les produits plastiques après usage ne seront plus des déchets, mais deviendront une ressource et un intrant d'un nouveau cycle de production et de consommation.

Pour promouvoir l'économie circulaire du plastique, Le Ngoc Tuan a souligné la nécessité d'un consensus et de la participation de toutes les parties prenantes. En outre, des approches globales et intégrales de niveau mondial et national, y compris des mécanismes de coopération entre les pays, ainsi que des politiques d'incitation appropriés pour lutter contre la pollution plastique, sont nécessaires.

Selon le rapport sur l'état des déchets plastiques en 2022 réalisé par le groupe de travail sur la mise en œuvre du NPAP  au Vietnam de décembre 2019 à décembre 2022, les déchets plastiques qui n'ont pas été correctement gérés selon les réglementations constituent une menace sérieuse pour la santé des Vietnamiens. Le volume total de plastique non géré au Vietnam devrait passer de 1,53 million de tonnes en 2018 à 3,15 millions de tonnes en 2030.-VNA

Voir plus